ActualitéPolitiqueSécuritéSociétéUncategorized

Beni: au moins 16 déplacés sont morts suite aux mauvaises conditions de vie à Nobili

Au moins 16 déplacés ont déjà trouvé la mort suite aux mauvaises conditions de vie à Nobili.

Cette révélation est du président de ces personnes déplacés, au cours d’une interview accordée à Laprunellerdc.Info, le weekend dernier.

Ces personnes majoritairement des enfants venus de Kamango et ailleurs ont pour la majorité trouvé la mort dans dans la localité Sunghu.

A en croire Kamundai Kilolo président du comité des déplacés, la diarrhée, l’anémie, la malaria, le manque des soins et d’autres maladies hydriques seraient les causes principales de ces décès.

A lui d’ajouter que les déplacés vivent dans des mauvaises conditions à Nobili et environs car au-delà du manque des soins, ces derniers éprouvent aussi des difficultés à accéder à l’eau.

Certains vivent dans des écoles et d’autres dans églises et des familles d’accueil.

Certaines ONG humanitaires seraient déjà à pied d’œuvre pour l’identification des déplacés. 

Les déplacés ne demandent qu’au gouvernement la restauration de la sécurité dans leur milieux respectifs.

Pour rappel, le chef de centre de négoce de Nobili,  Tsongo Jules avait rapporté dimanche 12 mai dernier que 8 personnes déplacées de guerre qui ont fui l’insécurité grandissante à Watalinga pour Nobili ont rendu l’âme à l’intervalle d’une semaine de suite des mauvaises conditions de vie dans lesquelles elles vivent dans leur milieu d’accueil.

Tsongo Jules plaidait par ailleurs pour une intervention urgente en faveur de ces déplacés qui fuient l’insécurité dans leur milieu.

Il relevait par ailleurs qu’il ne s’agissait pas d’une épidémie mais le manque d’une prise en charge de la malaria par exemple et des conditions de vie difficiles.

Kamango dans la chefferie de Watalinga dans le territoire de Beni est en proie à une insécurité grandissante depuis plusieurs semaines.  Elle est caractérisée ces derniers temps par la présence des présumés rebelles Ougandais de l’ADF Nalu. L’Etat Islamique a récemment revendiqué une attaque dans cette région.

Roger Kakulirahi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer