ActualitéPolitiqueSécuritéSociétéUncategorized

Beni: des habitants menacent se prendre en charge pour stopper le dérapage des policiers lors des patrouilles à Mangina

Plusieurs dérapages sont décriés pendant les patrouilles nocturnes dans la commune rurale de Mangina, 30 Kilomètres à l’Ouest de Beni au Nord-Kivu.

Selon la société Civile, ils sont l’œuvre des éléments des Forces de l’ordre.

A en croire la société civile locale, la population menace de se prendre en charge si les autorités compétentes n’interviennent pas.

Au lieu que les forces de l’ordre protègent la population et ses bien, ils s’adonnent plutôt au pillage des biens et passent à tabac les victimes.

Certaines personnes sont même arrêtées et passent plus de 48 heures au cachot de la police « sans raison ».

Freddy Mbayahi, rapporteur de la société civile condamne cette façon de faire et appelle les forces de l’ordre à exécuter leur mission, celle d’accompagner et de sécuriser la population et ses biens et non aux actes de « tracasseries ».

Celui-ci interpelle les éléments de l’ordre et les appelle à recadrer leur comportement.

«La population est prête à collaborer avec la police car l’organisation de cette patrouille avait été réclamée par celle-ci. Cependant elle ne doit pas tolérer des dérapages, sinon elle va se prendre en charge » ajoute Freddy Mbayahi.

Pour Rappel, le mois dernier, les membres de la société civile avaient été reçus par le bourgmestre ad intérim pour des échanges sur cette question.

Kasereka Kandondo Éphrem avait rassuré que la patrouille était très importante et que les dérapages allaient prendre fin.

Plusieurs jours après, rien n’a été constaté sur terrain et la population continue à être victime de cette mauvaise pratique, déplore la Société Civile.

Roger Kakulirahi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer