ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

Bukavu: Cocorico lance une campagne de lutte contre le décrochage scolaire des jeunes filles

C’est ce mercredi 22 mai 2019 qu’a débuté la campagne de lutte contre le décrochage scolaire des jeunes filles dans la ville de Bukavu dénommée: «Les filles, revenez l’année prochaine ». L’initiative est de l’asbl Cocorico à travers « Mama Leader’s », son département des jeunes femmes.

Il s’agit d’une campagne qui vise à sensibiliser les jeunes filles sur la nécessité de poursuivre leurs études l’année prochaine, souligne Judith Bashimbe, une Mama leader. Ce problème de décrochage scolaire s’observe encore dans notre société et ce, malgré l’amélioration du taux d’inscription des élèves à l’école au cours de ces 3 dernières années selon plusieurs rapports, parce que beaucoup de filles n’arrivent pas au bout de leur formation. Cette campagne est donc pour nous une mesure préventive, précise-t-elle.

«Ici chez nous, nous remarquons que de plus en plus des filles abandonnent les études pour des raisons diverses. Il y a celles qui abandonnent parce que les parents préfèrent que les garçons étudient à la place des filles car, disent-ils, les filles sont destinées au mariage et à faire des enfants. D’autres par contre, abandonnent à cause du manque des moyens financiers, d’autres préfèrent se marier précocement à cause des influences de notre société ou encore le manque d’intérêt pour les études. Le leadership que nous incarnons au sein de Cocorico est un leadership transformationnel qui nous pousse à agir ; c’est pourquoi nous avons lancé cette campagne » note pour sa part Judith Nyota.

Le Coordonnateur ad intérim de cette organisation, Réconcilié Safari, a précisé que Cocorico va plus travailler sur le problème de manque d’intérêt pour les études que les élèves filles manifestent.

lancement de la campagne

«Nous avons tenu à parler aux filles de comment faire leur plan de vie pour construire leurs projets de rêve et montrer la place des études dans la réalisation de ces projets. Comme cocorico travaille déjà dans l’accompagnement des jeunes talents, ces jeunes filles seront désormais encadrées dans notre centre dans des activités culturelles et artistiques comme la danse, le slam, la musique, le dessin, la lecture et d’autres activités que nous avons. Elles bénéficieront aussi des coachings sur le leadership, l’entrepreneuriat, etc », conclut-il.

Plus de cinquante élèves filles ont pris part à la séance de sensibilisation qui a eu lieu ce mercredi à l’Institut Mapinduzi de Panzi. La première phase de cette campagne ira du mercredi 22 au samedi 25 mai 2019 avant la clôture de l’année scolaire.

Éric Shukrani

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer