ActualitéEditorialPolitiqueSociétéUncategorized

Lubumbashi: l’adresse de Moïse Katumbi à la presse suscite des interrogations

Au cours d’une communication avec la presse dans l’avant midi de ce mercredi 22 mai à Lubumbashi, l’opposant congolais et membre de Lamuka, monsieur  Moïse Katumbi revenu au pays le mardi 20 mai passé après trois ans d’exil surprend plus d’un par ses déclarations qui sont très contradictoires et moins fracassantes que celles de son collègue de la même plateforme Lamuka, Martin Fayulu.

Plusieurs questions abordées au cours de cette communication de Moïse Katumbi à la presse. C’est entre autres la politique, l’économie, la paix et le sport. Plus révélateur a été le message du coordonnateur en exercice de la plateforme, la plateforme du président autoproclamé Martin Fayulu et qui s’est montré très radical à l’égard du pouvoir en place.

Si pour Martin Fayulu  le candidat président de la plateforme électorale Lamuka et autoproclamé président élu, il faut continuer à réclamer la vérité  des urnes, pour Katumbi son coordonnateur dans Lamuka, il faut faire l’opposition républicaine pour aider le président actuel à bien travailler pour le peuple.

«Felix Tshisekedi est un frère. Frère à Martin Fayulu et Bemba. Je ne veux pas vivre dans le radicalisme »

Pour Moise Katumbi, pas question de se radicaliser mais de rencontrer le président et en présence de tous.

«Lamuka va voir le President Tshisekedi. Il faut réconcilier Fayulu et Tshisekedi. LAMUKA ira voir le président Félix Tshisekedi la journée. Je serai avec  Martin Fayulu et tous les autres pour donner notre point de vue. On fera une opposition républicaine et non radicale»

Le message de Moise est donc clair, il est venu pour la paix et ne va se venger contre personne. Il reconnait en plus que le président est en train de faire un grand travail et ne peut être jugé seulement 100 jours après.

Ce qui contredit encore les propos de son collègue qui a tenu récemment un meeting à Kisangani où il demandait au peuple de contraindre l’actuel président à la démission car « ayant vendu le pays à Kabila », disait Martin dans son récent meeting à Kinshasa et à Kisangani.

L’opposant membre de Lamuka a émis le vœu de voir l’actuel premier ministre aider le peuple à quitter l’état de pauvreté criante qui le leur depuis un temps. Il a dit le connaître bosseur pour avoir travaillé avec lui quand il fut gouverneur et l’autre chez Copirep et SNCC.

Pour ce qui est du sport, Katumbi annonce son intention de quitter la formation sportive qui a aussi accrue sa popularité tant nationale qu’internationale. Il se dit satisfait de ce qu’il a fait de Mazembe et veut désormais le quitter.  

«Question sur Mazembe, Ce que j’avais promis à Mazembe j’ai réalisé cela. Je vois comment me retirer de Mazembe.  Je vais réunir l’équipe pour voir comment partir. Dans la vie il faut savoir comment partir»

Pour rappel, Lamuka est devenue une plateforme électorale après la dernière réunion tenue à Bruxelles entre les 5 leaders restant depuis le départ de Kamerhe et de Felix Tshisekedi dans leur CACH. Les 5 leaders ont adopté un mode de gestion à plaque tournante et dont Moise Katumbi est l’actuel coordonnateur en exercice et qui cédera dans 3 mois cèdera la direction à un autre leader.

L’opinion reste perplexe sur les positions et déclarations du coordonnateur en exercice de LAMUKA et se demande si elles ont été faites avec l’accord de tous les 5 leaders car les contradictions semblent être bien palpables. D’aucun attendent donc la réaction du président autoproclamé Martin Fayulu sur les propos de Moïse Katumbi surtout en ce qui concerne l’orientation à prendre. Va-t-il franchir le rubicond et tenter un affront médiatique avec l’ancien Gouverneur ?   Acceptera-t-il d’aller dans une opposition républicaine, tel que préconisé par Katumbi ? autant des questions qui trouveront peut-être des réponses dans les prochaines heures.  

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer