RDC : Jean-Claude Kibala Invalidé par la cour constitutionnelle

La cour constitutionnelle vient d’invalider l’ancien vice-gouverneur de la province du Su-Kivu, Jean-Claude Kibala dans un arrêt rendu public ce 10 juin.

Son invalidation entre dans une série d’autres invalidations rendues publiques par la Haute cour et qui a vu une vingtaine des députés nationaux perdre leurs mandats.

L’élu de Mwenga déclare n’avoir reçu aucune notification de la cour dans le cadre du contentieux électoral.

«Moi je n’avais pas des contentieux, mes avocats ni ceux du parti ne sont pas informés d’une requête d’un candidat député contre moi. Si cette information s’affirmait, je dirai que c’est la continuité de l’instrumentalisation des institutions, d’ailleurs je ne sais pas si nous avons eu des élections transparentes, dès lors que la cour constitutionnelle siégeait pour avoir les résultats de compilation des circonscriptions électorales, est-ce qu’elle a eu les données de compilation pour siéger ? Alors sur base de quoi siège-t-elle ? On ne peut pas juger sur base des résultats partiels », a-t-il dit.

Jean-Claude Kibala membre du parti Mouvement Social (MS) de Pierre Lumbi, du regroupement Ensemble était élu à Mwenga (Sud-Kivu) à la députation nationale et provinciale.

Thomas Uzima

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )