ActualitéCultureSportUncategorized

CAN Egypte 2019 : la déception de Gianelli Imbula suite à sa non-participation

Arrivé pour sa première fois sur le sol congolais, et animé par une bonne volonté de venir mouiller le maillot pour le pays de ses origines, Gianelli Imbula a manifesté son mécontentement après s’avoir su qu’il n’était toujours pas éligible pour  joueur  avec les léopards.

Alors que l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, du FC Porto et de Stock City  a accepté depuis plus d’un mois déjà de jouer pour la République Démocratique du Congo, l’actuel sociétaire de Rayo Valecaano (en Espagne) s’est dit être triste et en colère de pouvoir manquer à la prochaine CAN.

C’est via un communiqué retrouvé sur sa page Facebook, que Imbula a fait passer son message de tristesse.

« C’est avec  un mélange de tristesse et de colère que je vous écris ces quelques lignes. Cela fait maintenant pus d’un mois que j’ai accepté de revêtir le maillot Léopard. Cela fait déjà plusieurs semaines que je me prépare physiquement et mentalement  à être dans les meilleures conditions, en fin d’aborder de la meilleure des manières la Can2019. Aujourd’hui on m’a signifié en début d’après-midi que mon dossier n’était toujours régularisé  et que je ne pouvais donc  pas participé avec la RD Congo à la CAN.  Pour l’instant,  je suis triste de ne pas pouvoir participer avec mes coéquipiers à cette compétition et très en colère d’avoir cru cela possible » a déclaré le future joueur de la Seconde division espagnole.

Toutefois, le désormais future nouveau léopards s’est dit accompagner ces coéquipiers de loin.

« Je souhaite bonne chance et serai de tout cœur avec mes coéquipiers pendant la prochaine CAN » a-t-il poursuivi.

Et pour conclure , le milieu de terrain de 26 ans a dit merci à tous ses compatriotes qui continuent à lui apporter leur soutien à ce moment triste qu’il est en train de passer.

La plus grande question qui se pose aujourd’hui, c’est celle de savoir ce qui empêche à la Fédération Congolaise de Football (FECOFA) d’accélérer un dossier aussi urgent que celui-ci,  à  un moment crucial comme celui-ci; surtout que dans d’autres pays ça se fait si vite que ça ?

Eric Shukrani

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer