ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

RDC: accrochage entre les jeunes du PPRD et de l’UDPS à Kinshasa

Les jeunes du Parti du Peuple pour Reconstruction et la Démocratie (PPRD) et ceux d’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) se sont accrochés ce 12 juin dans la commune de Kalamu.

Ces jeunes du PPRD revenaient du palais du peuple où ils ont manifesté en réponse aux combattants de l’UDPS. Près de leur bureau de Mont Amba situé sur l’avenue Sendwe, ils ont croisés ceux de l’UDPS et c’est là qu’a eu lieu l’accrochage.

Disons que les combattants de l’UDPS étaient en manifestation deux jours avant à l’Assemblée Nationale pour protester contre le bureau de la chambre basse l’accusant d’avoir laissé le député Nawej Mundele  injurier le chef de l’Etat à propos des ordonnances nommant à la SNCC et la Gécamines.

En effet ce député du FCC avait dans son discours,  indiqué que Félix Tshisekedi avait signé les « ordonnances en état d’inconscience ». Il parlait de deux ordonnances signées par le président nommant les conseils d’administration de la SNCC et de la Gécamines. Propos que les membres de l’UDPS avaient qualifié d’outrage au chef de l’Etat.

La Police Nationale Congolaise (PNC) qui avait renforcée ses dispositifs sur le boulevard Sendwe, a usé des gazs lacrymogènes et des tirs en l’air pour disperser les deux groupes.

Le rapporteur de l’Assemblée nationale, Célestin Musau Kalombo, a appelé les deux camps au calme. Il a indiqué avoir reçu le mémorandum des militants du PPRD en réponse à la manifestation des combattants de l’UDPS.

Un appel aussitôt rejeté par les militants du parti de Joseph Kabila qui lançaient des cris hostiles à Jean-Marc Kabund vice-président de l’Assemblée Nationale et président a.i de l’UDPS.

La tension est encore vive et les policiers ont renforcé leur dispositif devant le bureau du PPRD.

Thomas Uzima

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer