Tueries des civils à Djugu: la Communauté Hema décrète trois journées de deuil en mémoire des victimes

La communauté Hema regroupée au sein de l’association culturelle Ente se dit victime d’un génocide et décrète trois journées de deuil à partir de ce mercredi 12 juin jusqu’au vendredi 14 juin prochain en mémoire de toutes victimes des atrocités de Djugu et d’Irumu depuis 2017.

Dans un communiqué signé ce mardi par Ibrahim Ruhigwa Bamaraki, président de cette communauté culturelle, il est demandé à tout Hema de suspendre ses activités pendant cette période.

La journée de mardi, toutes les deux communautés protagonistes à savoir Héma et Lendu représentées par leurs leaders sont passées dans des médias comme pour condamner cette situation des tueries des civils essentiellement Héma.

Après une rencontre avec l’autorité provinciale, toutes les Communautés ont lancé le message de paix.

La Communauté Lendu toujours accusée d’être acteurs dans des assassinats vécu en territoire de Djugu  dit être victime d’un complot contre la Province.

Jean Jacques Njaza Vice-Président et porte-parole de cette Communauté demande à ce que les gens puissent cesser de faire un complot contre la province en montant les habitants contre les autres.

« Monter une Communauté contre une autre ne fera qu’accroitre le mal que nous vivons actuellement et c’est vouloir plonger la Province toute entière dans une Nouvelle guerre » dit-il.

Jean Bamanisa Saidi Gouverneur de la Province a pour sa part mis en garde toute personne qui tente de chercher des justificatifs pour prendre des armes.

Envisageant un dialogue, le Gouverneur appelle les deux protagonistes à cesser des hostilités et de construire ensemble.

Roger Kakulirahi

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )