ActualitéEconomiePolitiqueSociétéUncategorized

Sud-Kivu: trois chefs d’axes de la cellule de lutte contre la fraude suspendus de leurs fonctions

Trois chefs d’axes de la Cellule de Lutte contre la Fraude, Corruption et les Tracasseries (CPLFCT) sont suspendus de leurs fonctions par le Directeur de Cabinet du Gouverneur et Coordonnateur de la cellule.

Les axes concernés par cette décision sont:

Bukavu-Kabare-Idjwi avec comme chef Damien Mulumeoderhwa, axe  Shabunda-Kalehe-Wslungu-Mwenga, comme chef monsieur Fidèle Ruhorimbere et en dernier lieu, l’axe Uvira-Fizi-Shabunda/Hauts plateaux d’Itombwe contrôlé par Monsieur Paul Okoko Lukulunga.

Celle-ci ressort d’une décision signée le 10 juin de l’année encours  par le professeur Jean Claude Mubalama Zibona qui est le coordonnateur.

Ces trois chefs sont reprochés de l’inefficacité dans l’exécution de leur travail dans les activités de lutte contre la fraude.

Les concernés ont préféré ne pas s’exprimer sur la question pour l’instant.

Il ne se passait pas une semaine sans entendre que les camions  ou personnes sont arrêtés suite à la fraude mais depuis le limogeage de l’ancien coordonnateur de la cellule antifraude au Sud-Kivu, Monsieur Abbas Kayonga par l’ex gouverneur Claude Nyamugabo,  les camions ne sont plus interceptés avec des marchandises.

Plusieurs acteurs sociaux s’interrogent si les propriétaires sont devenus plus civiques que dans le passé ou ils bénéficient des largesses des membres de cette Cellule ou si encore le travail se fait d’une manière un peu plus distraite.

Abdallah Mapenzi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer