ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

Nord-Kivu: l’AFDC dénonce l’invalidation du député Patrick Munyomo Basilwango en faveur de Prince Ndenga

La cour constitutionnelle a invalidé le député Patrick Munyomo Basilwango en faveur de Prince Ndenga.

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 14 juin et dont laprunellerdc.info s’est procuré d’une copie, la fédération provinciale de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) en province du Nord-Kivu dénonce l’invalidation de son député Patrick Munyomo Basilwango et qualifie cette situation de  « tentative de manque de respect du choix opéré par le souverain primaire », en décidant d’invalider « un véritable élu sur une liste où il a réalisé 18.483 voix, lui-même ayant obtenu 5.653 des suffrages, alors que son adversaire juridique validé n’en a eu que 3765. ».

C’est Prince Mundenga, de l’ATIC, aussi du Front Commun pour le Congo, « FCC », de l’ex président Joseph Kabila, qui a était  validé par la cour constitutionnelle pour remplacer Patrick Munyomo.

Dans ce même document, la fédération provinciale du parti cher à Modeste Bahati Lukwebo prévient sur les risques de la dégradation du climat politique actuel du pays.

« Au regard des prononcés taillés sur mesure, la situation politique actuelle de la RDC risque de tourner à la dérive en désolidarisant le peuple avec différentes institutions politiques, prélude d’un chaos qui ne serait sans conséquence sur le développement du pays », annonce les cadres de l’AFDC au Nord-Kivu à travers leur déclaration lue par  Roger Malinga, président fédéral de l’AFDC.

L’AFDC plaide en suite pour l’implication du sénateur Joseph Kabila, son autorité morale env ue d’ «un arbitrage non partisan afin d’aplanir les divergences des vues au sein du FCC. »

Signalons aussi  qu’une autre requête  introduite dans la circonscription électorale de Goma par Romeo Materanya qui demandait l’invalidation du député Jean Baptiste Kasekwa a été jugée irrecevable et non fondée au profit de Kasekwa.

Prince Mundenga est l’un de député qui  soutient aussi la scolarisation des enfants  issus des familles modestes. Il est aussi le porte-parole national des personnes vivants avec handicap élu sur la liste de l’Alliance pour la Transformation Intégrale du Congo (ATIC).

Prince Mundenge remplace donc Patrick Munyomo. C’est une personne à mobilité réduite.

 Freddy Ruvunangiza

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer