Walungu: colère à Mugogo et environs après l’invalidation du député Amato Bayubasire

Les partisans du député national élu de la circonscription électorale de Walungu n’ont pas attendu pour protester contre l’invalidation de Amato Bayubasire par la Cour Constitutionnelle de la République Démocratique du Congo.

Tôt le matin de ce vendredi, plusieurs habitants de Mugogo, groupement de Lurhala particulièrement acquis au député, sont descendus dans les rues pour protester contre la décision de la haute Cour du pays.

Ceux-ci ont brûlé des pneus sur la route bloquant à maintes reprises la circulation sur la route nationale numéro 5 Bukavu-Walungu.

Beaucoup des jeunes sur place juraient de ne pas tolérer l’invalidation de leur élu. D’autres par ailleurs mettaient en garde des cadres de l’UNC les accusant d’avoir comploté pour l’invalidation de Bayubasire.

des habitants accusent ses autres partenaires à l’UNC d’avoir comploté contre lui.

« Ce n’est pas à négocier, notre député doit être réhabilité et cela sans condition. Nous nous sommes battus pour un État de droit et rien ne peut justifier cette invalidation de notre élu. Nous allons mettre des stratégies pour montrer que nous sommes le souverain primaire et que la Cour n’est pas au dessus de nous. Noud l’avons élu et nous allons le sécuriser dans ce parlement » a dit à Laprunellerdc.info Mugisho, un jeune manifestant non loin de Mugogo.

Malgré les différentes interventions de la Police Nationale Congolaise, ceux-ci sont revenus à maintes reprises pour replacer les barricades depuis le pont Cidodobo à quelques kilomètres au Nord du centre de Mugogo.

Cette manifestation arrive après celle de Kamituga en territoire de Mwenga quelques heures après l’annonce de l’invalidation du député Lamuka Jean-Claude Kibala. Quelques semaines plus tôt, des habitants de Katana en territoire de Kabare c’étaient opposés à l’invalidation du député Faustin Kaningu en faveur de madame Marie-Ange Mushobekwa.

Pour rappel, plusieurs députés nationaux ont été invalidés par la Cour Constitutionnelle de la République Démocratique du Congo parmi eux plus de 20 députés de l’opposition. Une opposition qui a appelé à des actions pour s’opposer à ces arrêts qu’elle juge « politiques et iniques ».

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )