ActualitéSantéSociétéUncategorized

Beni: 8 personnes aux arrêts après l’incendie du véhicule de la riposte contre Ebola

Huit jeunes de Beni, respectivement des mouvements Veranda Mutsanga et de la Lucha sont aux arrêts depuis cet avant midi dans l’affaire du véhicule de la riposte incendié il y a quarante-huit heures. 

Ils’agit de  Fiston Isambiro 23 ans, Pascal Kathaliko 24 ans et Elize Mukononi 18ans tous de la Véranda Mutsanga section de Beni.Mais aussi ,Gloire Kaniki 20ans , Josue Kiyonga 19 ans, Thembo Joël 19 ans, Kambale Mutseke  20 ans et Clovis Mutsuva 25 ans, tous du mouvement citoyen lutte pour le changement (Lucha)

A en croire nos sources au près de la cellule de communication de l’état-major de la police nationale congolaise de Beni, Ces derniers sont poursuivis pour trouble dans la ville de Beni, «rébellion , incendie  d’une Jeep de la riposte contre la maladie à virus Ebola et destruction d’un Poste Sante Ngongolio en commune de Mulekera le jour passer.»

Selon les mêmes sources, ce dossier est très complexe  c’est le tribunal qui va en siéger. Des personnes poursuivis risqueraient  la peine capitale a -t-on appris des sources concordantes 

Rappelons que les membres de l’équipe de la riposte contre ébola qui voudrait acheminer des biens matériels parmi lesquels les matelas à la famille d’une des personnes décédées dernièrement d’ebola au quartier Kalinda en Commune Mulekera s’est vu attaqué par les habitants hostiles aux activités de la riposte le 23 juin dernier.

Par cette nouvelle action de résistance, ces habitants voudraient dénoncer la mort d’au moins 3 personnes dans leur quartier à l’intervalle de quelques jours seulement, dit-on sur place.

Ces derniers ont d’abord passé à tabac les membres des l’équipage et incendié la jeep avec tous les biens s’y trouvant.

Roger Kakulirahi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer