ActualitéPolitiqueSécuritéSociétéUncategorized

Beni : la Lucha exige l’arrestation des vrais auteurs de l’incendie du véhicule de la riposte et la libération des jeunes innocents

Dans une déclaration rendue publique ce mercredi 26juin à Beni, le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) exige la libération d’au moins sept jeunes de Beni dont deux militants de la LUCHA arrêtés par la police au cimetière de Ngongolyo alors qu’ils creusaient la tombe d’un de leurs proches mort la veille à la suite d’une maladie ordinaire.

Ce mouvement citoyen regrette le fait que la police présente ces jeunes comme auteurs de l’incendie du véhicule de la riposte à Kalinda, la matinée du 24 Juin.

Pourtant, poursuit le mouvement citoyen, aucune preuve n’a pu être avancée pour les incriminer et le ministère de la santé a affirmé dans son bulletin d’information du 24 juin que le véhicule a été incendié par des conducteurs moto taxi.

La Lucha pense qu’il s’agit là d’un exemple de plus d’utilisation de l’épidémie d’Ebola pour réduire au silence des jeunes activistes que la répression n’a pas pu faire taire et dont l’attachement à la non-violence et l’engagement pour mettre fin à l’épidémie ne sont plus à démontrer dans leur communauté.

Elle déplore cependant une certaine politisation de l’épidémie d’Ebola qui ne fait qu’attiser la résistance.

«Nous appelons ainsi les autorités locales et la riposte à libérer sans condition ces jeunes innocents et à rechercher les vrais auteurs des incidents sécuritaires du 24 juin 2019 » peut-on lire dans cette déclaration.

La Lucha rappelle que grâce aux efforts d’ensemble, Ebola  sera vaincue et sera  complètement  éradiquée dans la région.

Roger Kakulirahi

Afficher plus

Articles similaires

Fermer