ActualitéPolitiqueSécuritéSociétéUncategorized

Dialogue d’Uvira : «Nous avons besoin du développement et non de la guerre » (Théo Ngwabidje, qui annonce un dialogue provincial)

Le Gouverneur du Sud-Kivu s’est exprimé lors de l’ouverture du dialogue intercommunautaire sur la sécurité et la paix dans les territoires d’Uvira, de Fizi et le secteur d’Itombwe en territoire de Mwenga.

Théo Ngwabidje Kasi souhaite que les participants se parlent franchement afin d’offrir la possibilité de commencer l’étape de développement dans ces entités au lieu de se faire la guerre inutilement.

Ngwabidje rappelle par cela aux représentants de Babembe, Banyamulenge, Bafuliiru, Bavira et les Banyindu que la province a désormais besoin du développement et non de la guerre.

«Ce n’est pas le premier dialogue auquel on assiste mais nous voudrions que  ce dialogue soit sincère et qu’il porte les résultats. Ce dialogue qui est non seulement intercommunautaire mais aussi interinstitutionnel, offre une opportunité d’échanges francs entre toutes les communautés qui se font la guerre inutilement pour exprimer librement leurs préoccupations traduites dans leurs cahiers de charge respectifs et définir des points de convergence et de divergence de leurs discussions pour enfin dégager le consensus sur lequel ils vont fonder leur réconciliation. Je vous invite donc chers participants de saisir cette occasion unique pour jeter les bases de la reconstruction et du développement du groupement de Bijombo, de la commune de Minembwe et du secteur d’Itombwe en particulier en vue d’offrir des possibilités aux bailleurs des fonds de financer des projets susceptibles de stabiliser les territoire d’Uvira, de Fizi et de Mwenga en général. Nous avons besoin du développement et non de la guerre » a dit Théo Ngwabidje.

L’autorité Provinciale en a profité pour annoncer l’organisation d’un dialogue provincial sur la paix et la sécurité qu’il compte organiser pour mettre fin à l’instabilité chronique en vue de se consacrer à ce développement recherché.

«Le plus grand résultat que nous attendons de vos discussions est de ressortir un plan d’action concerté à même d’alimenter le dialogue provincial sur la paix et la sécurité que j’attends organiser prochainement, la paix étant dans notre programme d’actions provincial, une priorité des priorités. C’est à ce prix seulement que la province du Sud-Kivu pourra passer de l’étape de l’instabilité chronique à la phase de son développement durable » conclut le Gouverneur du Sud-Kivu.

Rappelons que plusieurs thèmes seront au menu de ce dialogue sur la paix et la sécurité dans les Hauts plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga. La persistance des conflits communautaires face au parallélisme du pouvoir coutumier et la nécessité de rétablissement de l’autorité de l’Etat dans cette entité, comment promouvoir la réconciliation communautaire et renforcer la cohésion sociale dans cette partie du pays fragilisée par des violences cycliques, la problématique des groupes armés locaux et étrangers dans les Moyens et Hauts Plateaux d’Uvira, Fizi et Itombwe ou encore dégager les bases pour une rencontre plus large avec plus des participants institutionnels pour répondre à la question de conflits de Bijombo et d’autres conflits avec un aspect plus régional.

Le dialogue organisé par le Consortium Tujenge (ADEPAE, RIO, SVH et Alert International) se clôture en principe vendredi 28 juin 2019 et se tient à Karibu Lodge à Kavimvira dans la ville d’Uvira.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer