Rdc : le FCC radie Lukwebo et demande l’élection immédiate du bureau du sénat

Le Front  Commun pour le Congo (FCC) a décidé de la radiation de Modeste Bahati Lukwebo, président de l’Alliance des Forces Démocratique pour le Congo et alliées (AFDC-A), lors de la conférence des présidents de cette plate forme ce lundi 15 juillet à Kinshasa.

Dans un communiqué rendu public, le FCC dit prendre acte de la création par Lukwebo de sa plateforme politique et décide « de sa radiation du Front Commun pour le Congo ». Il donne également 7 jours aux cadres du regroupement politique AFDC-A de se déterminer.

« Demande aux cadres du regroupement politique AFDC-A, ayant obtenu, entant que FCC, des mandats politiques au sein des institutions politiques nationales et provinciales de se déterminer vis-à-vis du nouveau leadership du regroupement endéans 7 jours », écrit-il.

Le regroupement politique de Joseph Kabila indique qu’une fois ce délai dépassé, il tirera toutes les conséquences politiques.

Sûr d’occuper tous les postes du bureau exécutif du Sénat, le FCC demande également à l’organisation immédiate du vote pour la mise en place du bureau définitif du Sénat.

Dans sa liste, le FCC présente Alexis Tambwe Mwamba comme candit à la présidence de la chambre haute avec comme premier vice président Évariste Boshab tous deux sous sanctions de la communauté internationale.

Dans la société, des voix s’élèvent pour dire non à la candidature d’Alexis Tambwe Mwamba à la tête de la deuxième institution de la République.

N’étant pas d’accord avec cette liste, Bahati Lukwebo avait décidé de présenter aussi sa candidature au perchoir du Sénat ce qui a conduit à son exclusion au sein du FCC avant cette déclaration de sa radiation.

Thomas Uzima

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )