ActualitéSociétéUncategorized

Lac Kivu : encore un naufrage dans la nuit de ce jeudi

Nous l’avons appris dans la matinée ! Une pirogue motorisée a encore fait naufrage sur le lac Kivu dans la nuit de ce jeudi 15 Août 2019.

Selon nos sources, la pirogue transportait au moins 70 personnes en majorité des choristes qui quittaient Luhihi dans le territoire de Kabare (Nord-Est) pour Kalehe via Iko. L’incident a eu lieu aux environs de 20 heures au retour de la boat.

Des informations confirmées par le président de l’Organisation pour le Développement Intégré de Luhihi (ODILU) qui révèle que ces personnes allaient participer à un mariage à Kalehe.

Celui-ci note que selon les informations en sa possession, plusieurs personnes ont été sauvées et d’autres ne sont pas retrouvées jusque-là.

Il promet de donner des détails dans les prochaines heures.

Cet énième naufrage survient 6 jours seulement après un autre survenu sur le lac Kivu ce samedi 10 août 2019 dans les après-midi. Il s’agit d’une pirogue motorisée en provenance de Bukavu pour Kashofu à Idjwi Sud. Il avait chaviré non loin de Bukavu.

Pour l’instant, les sources concordantes font état de plus de 16 corps déjà sortis de l’eau depuis cet incident. Le Gouverneur avait fait état de 102 rescapés dans cette embarcation. Certains corps avaient été enterrés en présence de l’autorité provinciale. Les responsables étatiques sont très critiqués pour la gestion du secteur de transport lacustre.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

  1. Pourquoi des naufrages en répétition ? Il serait beaucoup plus souhaitable que les autorités provinciales fassent suspendre le transport lacustre des pirogues motorisées au lac kivu. et lancer des mesures nécessaires pour palier à ces fléaux! nous en avons marre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer