ActualitéCultureSportUncategorized

Linafoot/Ligue2 : une première journée de folie pour l’ouverture du championnat

La deuxième édition du championnat national de la deuxième division en  Linafoot (Ligue 2) ouvre ses portes ce dimanche 15 septembre 2019 sauf changement de dernière minute.

Si le stade de la Concorde sera le théâtre d’un grand choc entre l’ Omni Club Muungano et le Football Club Etoile du Kivu, d’autres stades de l’Est, verront des rendez-vous alléchants au sommet pour cette première journée du championnat de Ligue 2.

Etant parmi les quatre équipes qui représentent la province du Sud-Kivu dans cette compétition, l’OC Muungano et le FC Etoile du Kivu se retrouveront dans un nouveau face-à-face, pour un match entre deux équipes qui font la guerre d’ego entre-elles ces deux dernières année.

Après leur relégation en deuxième division, les Shalalilés seront à nouveau face à une équipe de l’Etoile du Kivu que les bleus et blancs n’ont pas oublié, après que les Oranges et Blancs aient remporté leur deux des trois confrontations, pour un match nul; une situation qui donne aux oranges les faveurs de pronostics.

C’est donc une nouvelle opposition qui était annoncée pour le dimanche 15 septembre prochain,  mais qui pourrait avoir modification suite à la rencontre de la Ligue 1 qui s’est improvisée entre Bukavu-Dawa et Rangers de Kinshasa. Pour cette rencontre de Ligue 2, les deux parties ne jurent que par une victoire à l’issue de cette journée.

Muungano qui a repris ces esprits après sa récente victoire sur l’OC Bukavu-Dawa, croit à une nouvelle surprise face aux Oranges malgré que ces derniers soient plus armées sur le papier pour l’emporter.

A Uvira, le public s’apprête à vivre le classico, qui verra les deux géants du coin s’affronter après une saison sans l’un des chocs de la province du Sud-Kivu basé de l’autre côté de la plaine.

Les corbeaux  du FC Vivi seront à l’ assaut des verts et blancs de l’ AS Maika, une rencontre qui crée déjà une attente remarquable dans les fiefs des fanatiques de ces deux clubs populaires d’ Uvira.

A Bunia, le choc au sommet mettra en opposition l’équipe du FC Mont Bleu, au CS Eldorado, deux équipes de la place. Une grande rencontre au vu la dernière saison de ces deux équipes dans les championnats nationaux.

Mont Bleu qui vient fraîchement de la Ligue 1, et qui rentre avec déjà de l’expérience, devra faire face à une équipe d’Eldorado surprenante à Goma, après une compétition honorable vécue dans la ville volcanique, et qui aura sans doute le désir de recommencer.

A Goma, l’équipe du Daring Club Virunga sera opposée aux champions du Nord Kivu que la linafoot n’a pas encore identifié jusque-là. Certes un grand match attend les verts et blancs du DC Virunga quand on sait qu’un champion en reste un malgré le niveau du championnat que celui-ci a remporté.

Pour cette même journée, l’ AS Kabasha offrira son hospitalité à l’AC Capaco de Beni, deux équipes qui étaient présentes dans la compétition la saison passée en ligue 2.

A Kindu,  le FC Dynamic va se mesurer à l’ AS Nika de Kasongo dans la bataille pour les trois points en jeu pour cette journée. là aussi, ces deux équipes  n’ont pas été au rendez-vous pour la saison passée en Ligue 2.

Pour la saison passée, la province du Maniema était représentée par l’ AC Mapenzi. Les deux équipes du Maniema n’ont pas participé au grand rendez-vous la saison passée, et ces dernières l’avaient abandonné à mi-parcours.

A Kisangani pendant ce temps, le Tout Solide Malekesa sera en face du Cercle Sportif Makiso, une rencontre entre deux équipes aussi qui ont brillé par leur absence pour la première édition de cette compétition (Ligue 2), et ces derniers ont une occasion pour goûter à cet événement sportif régional (Zone de développement Est).

Espérons que cette fois tout est bien réuni pour que ces équipes ne puissent pas boycotter le championnat comme c’est le cas qui a été observé ces trois dernières années. Les questions qui se posent sont aussi celles de savoir si les dates du calendrier publié par la Linafoot serons cette fois respectées. Wait and see, disent les anglais.

Eric Shukrani

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer