Sud-Kivu: Joseph Kabila pourrait être à l’inauguration de la station de recherche de l’IITA

L’ancien président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange pourrait être présent à la cérémonie d’inauguration et de dénomination de la station de Recherche de l’IITA Kalambo « Le Président Olusegun Obasanjo » de Bukavu le 8 octobre prochain. 

Une cérémonie qui connaîtra la participation du chef de l’Etat Congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Selon le programme qui circule depuis quelques heures, Joseph Kabila pourrait être aux côtés de plusieurs invités de marque parmi lesquels des chefs d’Etat de la région comme Paul Kagame, Pierre Nkurunzinza, ou encore Uhuru Kenyatta.

Si pour l’instant rien n’est sûr que l’ancien chef de l’Etat soit personnellement à Kalambo, des sources concordantes confirment à Laprunellerdc.info qu’il pourrait se faire représenter. D’ailleurs explique une source, ce serait par son épouse Olive Lembe Kabila dont une équipe d’avance séjourne à Bukavu depuis quelques jours.

La présence de «JKK» pour les intimes, se justifie. C’est sous son mandat que l’IITA Kalambo s’installe au Sud-Kivu. Lors de son inauguration, l’ancien chef de l’Etat s’était fait représenter par son ministre de l’Agriculture.

A part les anciens et les chefs d’Etats en fonction, le Directeur de la Banque Africaine de Développement sera également de la partie.

Pour rappel, l’IITA dispose d’un laboratoire de transformation agricole qui a été érigé pour servir le Congo et d’autres pays de l’Afrique.

Ce laboratoire est le deuxième du genre en Afrique et compte exceller dans la transformation agricole et la distribution des semences à en croire le DG de l’IITA dont le siège est basé à Ibadan au Nigeria.

Cette station a comme principale vision de révolutionner l’agriculture en Afrique centrale et de l’Est avec comme finalité de faire de l’agriculture un business, mais aussi le pilier principal et efficace du développement en Afrique. 

L’IITA Kalambo, dans son projet de pisciculture produit par exemple 2.000.000 alevins qu’il vend à 400 ménages en produisant ainsi 800.000 dollars Américain par an.

Ce centre dresse aussi des cartes de fertilité du sol dans les zones d’action pour cerner les cultures qui correspondent aux zones et accroître la production agricole.

Le  programme  a été lancé au Nigéria avant d’être répliqué en RDC et  dans plusieurs autres pays africains dont  la Tanzanie, le Kenya, l’Uganda, la Zambie, le Malawi, le Madagascar, le Cameroun, le Mali, le Niger, la côte d’ivoire, le Togo, le Sénégal et le Bénin.

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )