Des gaz lacrymogènes dans une maternité