ActualitéPolitique

Amato Bayubasire : « A ma connaissance il n’y a aucun problème entre le docteur Mukwege et l’honorable Vital Kamerhe »

Le secrétaire fédéral adjoint de l’union pour la nation congolaise en charge de la mobilisation et propagande au Sud-Kivu réagit à un article publié ce dimanche par laprunellerdc.info sur les propos d’Odette Babandowa envers le médecin directeur de l’hôpital général de référence de Panzi, le docteur Mukwege.

Pour Amato Bayubasire , il ne faut pas vouloir opposer ces deux leaders alors qu’il n’ y a aucun problème entre eux.

« A ma connaissance il n’y a aucun problème entre le docteur Mukwege et l’honorable Vital Kamerhe notre président national, vous avez vu à Panzi quand ils se sont rencontrés comment ils se sont bien accueillis mutuellement dans le respect mutuel. Et chaque fois que le président Kamerhe vient à Bukavu, même quand il était président de l’assemblée nationale, il ne manquait pas d’aller à Panzi saluer son frère et l’encourager pour son combat contre le viol et le traitement des soins appropriés qu’il accorde à nos mamans, à nos femmes et sœurs. », soutient Amato .

Concernant  les propos de Babandowa sur Mukwege ,  Amato Bayubasire dit ne pas apprécier que laprunellerdc.info ait lié cela à la personne de Vital Kamerhe.

« Vous avez publié un article, des propos de madame Odette Babandowa que vous avez attribué à la personne de Vital Kamerhe. Je voudrai d’abord vous dire que madame Odette Babandowa a quitté l’UNC il y a bien longtemps et même si elle en était membre, ces propos ne peuvent pas engagés la personne de Vital Kamerhe à la limite l’UNC mais pas la personne de Vital Kamerhe comme vous l’avez dit », renchérit- il.

Pour l’instant, dit le secrétaire fédéral adjoint en charge de la mobilisation et propagande à l’UNC Sud-Kivu , on est pas  au moment des candidatures pour être président de la République dans une quelconque transition.

« nous nous sommes pas à la période de désignation des candidats présidents de la république pour la transition ;nous sommes à une période où nous nous battons pour qu’on ait un calendrier électoral qui nous permette d’aller aux élections avant le 31 décembre 2017.on ne peut pas dire qu’on est contre le dialogue et puis prétendre dire qu’on est candidat président de la République d’une transition parce qu’une transition veut dire un dialogue préalable qui désigne un candidat président de la République …donc pour nous on est pas à cette étape, pour nous notre combat auquel nous sommes tous invités c’est de nous battre pour qu’il y ait élection conformément à l’accord et ce n’est qu’à ce moment-là que chacun peut prévaloir  celui qui a des ambitions ,je souhaite donc qu’il soit entendu pour nous tous :même pendant le séjour de Kamerhe à Panzi ,pendant la projection du film ,il n’y a pas eu des quoiques entre le président Kamerhe et le docteur Mukwege comme vous l’avez conclu dans votre article »,conclut ce cade de l’UNC.

Notons que dans une interview accordée à un site Kinois, l’ancienne secrétaire générale adjointe de l’UNC, Odette Babandowa a estimé  que le docteur Mukwege n’avait aucune vision pour le pays et qu’il n’était que médecin ;des propos balayés par Robert Njangala du mouvement Sajesek forces vives à Bukavu.

Honneur-David Safari

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer