Bernard Zagabe, 31 décembre: “le peuple a compris que la seule personne impliquée pour le développement du pays c’est Kabila et son régime”

 « C’est chez vous que nous venons d’apprendre qu’il y a avait une mobilisation le 31 décembre. Je n’ai pas vu ce que vous appelez mobilisation à part l’engouement des chrétiens  à célébrer la fin de l’année ». C’est d’emblée la réponse de Bernard Zagabe, cadre du Pprd Sud-Kivu quand on lui pose la question sur ce qu’il pense de la mobilisation du 31 décembre dernier.

Pour lui, en boycottant l’appel à manifester de 31 décembre, le peuple Congolais a renouvelé son attachement au président de la République.

« On l’avait prédit qu’il n’y aurait rien et que ce serait la journée la plus apaisée. Vous avez encore nos déclarations et on disait que depuis un temps avec regret, on a constaté que  l’opposition n’existait plus. Le peuple s’est exprimé le 31 et le fait que le peuple ait refusé d’obéir au mot d’ordre de l’opposition prouve à suffisance que le peuple a compris que la seule personne impliquée pour  le développement du pays c’est Kabila et son régime ».

Peur de la prochaine mobilisation de l’opposition pour faire partir Kabila et son régime ? Pas du tout, répond –il, estimant que la seule peur qui hante son camp c’est de pouvoir répondre aux aspirations du peuple qui les a mandatés pour travailler. C’est-à-dire travailler pour mériter la grande confiance de la population dans ses institutions.

 « Le fait que le peuple nous fait confiance, je ne vois pas ce que nous pouvons craindre de l’opposition. Il y  avait eu l’agitation de quelques personnes entre guillemets de l’opposition. Nous n’avons pas une opposition en face de nous. Ce qui est en face de nous c’est notre conscience de servir en toute loyauté la population qui nous a donné confiance. Nous avons plutôt peur de la lourdeur des tâches que le peuple nous donne, ce qui nous fait peur c’est la rédévabilité car nous sommes appelés à travailler d’avantage pour satisfaire ce peuple ».

A l’appel du comité Laïc de coordination de l’Eglise Catholique relayé par les opposants, les membres de la société civile et les mouvements citoyens, plusieurs ont manifesté ce 31 décembre 2017 pour exiger le respect intégral de l’accord de la Saint Sylvestre. Une manifestation réprimée violemment à travers toute l’étendue du pays.

Honneur-David Safari

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )