RDC: la CENI et le procureur demandent à la Cour constitutionnelle de confirmer l’élection de Tshisekedi

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le procureur Général ont demandé à la Cour Constitutionnelle de rejeter la requête de Martin Fayulu et de confirmer l’élection de Félix Tshisekedi comme président de la République Démocratique du Congo.

Le procureur a demandé à la haute cour de rejeter tous les moyens de dé défense du candidat Fayulu, notamment pour défaut de qualité.

Peu avant, répondant à la requête des avocats du candidat Fayulu, l’expert de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a estimé que la haute cour sera techniquement en difficulté de procéder au recomptage manuel des voix vu le délai accordé par la loi pour se prononcer dans cette affaire.

Cette requête rejoint celle de l’UDPS qui avait déjà relevé deux requêtes dans le dossier de la Dynamique de l’Opposition, avec un seul numéro d’ordre. Ils soutiennent que la première requête a été déposée le vendredi 11 décembre et la seconde avait été déposée par Martin Fayulu lui-même un jour plus tard.

La cause a été prise en délibéré et la Cour promet de se prononcer dans le délai.

Pour rappel, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a provisoirement proclamé monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo comme président élu à l’issue du scrutin du 30 décembre 2018. Selon la CENI, il est suivi par Martin Fayulu et Ramazani Shadary en troisième position. Une élection tout de suite contestée par Martin Fayulu et une frange de l’opposition qui parlent d’une « nomination ». Ils réclament par ailleurs la vérité des urnes.

Thomas Uzima

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )