ActualitéSécuritéSociétéUncategorized

Maniema : le chef du groupe armé « Degedege » a été tué à Lwama

Le chef du groupe armé maïmaï Degedege Saidi a été abattu dans la nuit de jeudi à ce vendredi 12 juillet 2019 vers 3 heures dans la forêt de Lwama.

C’est le porte-parole de l’armée dans le Sud du Sud-Kivu qui l’annonce dans un communiqué parvenu à Laprunellerdc.info.

Son groupe est connu par son nom « Degedege ».

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka, il avait déjà commis plusieurs exactions contre la population de Lwama et Kalonda Kibuyu, dans la province du Maniema, deux villages se trouvant au sud de Lulimba dans le territoire de Fizi (Sud-Kivu).

Degedege est mort dans un échange des tirs entre ses escortes.

La cause n’est pas encore connue.

Les habitants de ces villages ont applaudi la disparition de ce seigneur de guerre qui avait déjà semé terreur et désolation parmi les habitants, indique ce porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Fermer