2ième cas d’Ebola à Goma : à Bukavu, tous les bateaux attendent le contrôle avant d’accoster ce mercredi

Aucun bateau n’est autorisé d’accoster sur les différents ports de la ville de Bukavu depuis le matin de ce mercredi 31 juillet 2019.

Tous les bateaux flottent toujours sur l’eau depuis la matinée sur décision des autorités provinciales.

Le Gouverneur du Sud-Kivu explique que cette mesure a été prise afin d’identifier une « personne à haut risque » qui a été en contact avec le deuxième cas confirmé malade d’Ebola dans la ville de Goma ce mardi 30 juillet 2019.

Théo Ngwabidje qui appelle sa population à garder son calme rappelle également que les mesures sanitaires doivent être respectées pour lutter contre cette maladie.

« On nous a parlé d’une personne. Nous avons son nom mais nous ne savons pas dans quel bateau elle se trouve. Nous avons donc pris les dispositions pour que les bateaux soient contrôlés tout en assurant la sécurité des biens et personnes qui sont dans les bateaux de façon à isoler la personne, les contacts et protéger notre population avec les équipes de riposte qui sont là » a dit Théo Ngwabidje à la presse.

Pour l’instant, plusieurs habitants se sont dirigés aux différents ports de Bukavu pour suivre ce processus d’identification du cas suspect.

Museza Cikuru

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (1)
  • Michael 4 mois

    vrmt ce qui essentiel c’est vaccinné la population…c’est pas ce qu’on pense car la majorité des autorités et médecins du sud-kivu sont djà vaccinnés…pourquoi pas nous les peuples?

  • Disqus ( )