Accostage bateaux interdit à Bukavu: Théo Ngwabidje explique la démarche

Le Gouverneur du Sud-Kivu a expliqué ce mercredi 31 juillet 2019 pourquoi les bateaux en provenance de Goma n’ont pas encore été autorisés d’accoster depuis la matinée.

Théo Ngwabidje explique que la mesure a été prise après avoir reçu une alerte dans la ville voisine de Goma sur une personne qui serait suspecte et qui a été en contact avec le deuxième cas EBola identifié dans la ville de Goma ce mardi 30 juillet.

« On nous a parlé d’une personne. Nous avons son nom mais nous ne savons pas dans quel bateau elle se trouve. Nous avons donc pris les dispositions pour que les bateaux soient contrôlés tout en assurant la sécurité des biens et personnes qui sont dans les bateaux de façon à isoler la personne, les contacts et protéger notre population avec les équipes de riposte qui sont là » explique le Gouverneur du Sud-Kivu.

Il appelle la population au calme car aucun et à vaquer à ses préoccupations quotidiennes car le gouvernement provincial prend toutes les précautions pour protéger la population de cette maladie. 

« Nous prenons toutes les dispositions pour protéger la population de Bukavu et du Sud-Kivu » rassure Théo Ngwabidje.

Pour rappel, les équipes de riposte contre la Maladie à Virus Ebola annoncent avoir détecté un deuxième cas dans la ville de Goma ce 30 juillet 2019 après le premier du 14 juillet dernier.

Selon les autorités, ce cas qui n’a aucun lien avec le premier dans cette ville, est arrivé à Goma depuis le 13 juillet dernier en provenance d’une zone minière dans la province de l’Ituri, sans signes de maladie ; et a développé les premiers signes le 22 juillet dernier.

Le malade est pour l’instant au Centre de Traitement Ebola dans la ville de Goma pour sa prise en charge.

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )