Sud-Kivu: David Macranikare, coordonnateur adjoint des affaires humanitaires en RDC à Minembwe

Évaluer la situation humanitaire des personnes déplacées et les sinistrées dans les hauts plateaux de Minembwe, c’est en tout cas l’objectif principal de la mission d’une délégation conduite par le coordinateur adjoint des affaires humanitaires et aussi représentant spécial adjoint des Nations Unies en RDC ce lundi 30 Juillet  2019 à Minembwe.

Le directeur provincial d’Ocha au Sud-Kivu, Joseph Ingandji, le chef de bureau de haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, El Hadj Manke KANTE, et La chef du bureau du programme Alimentaire Mondial (PAM) ont  procédé sur place à l’identification des besoins des personnes déplacées et retournées de Minembwe.

Ces personnes spécialement touchées par des conflits armés et dont leurs maisons ont été incendiées.

L’australien David Macranikare affirme vouloir comprendre la situation sécuritaire de Minembwe.

 «Nous sommes arrivés ici pour mieux comprendre la situation humanitaire, évaluer les besoins des personnes déplacées. Il y’a trop des personnes affectées par ces conflits. Nous déplorons la destruction préméditée, le pillage des écoles et des postes de santé. Notre priorité reste la protection de civile et la Monusco continuera à jouer son rôle dans son mandat de travailler avec les communautés pour protéger les gens. Nous continuerons à fournir de l’assistance aux sinistrés et on le fera en partenariat avec les ONG nationales et internationales » explique le représentant adjoint des Nations Unies.

David Macranikare dans un véhicule de la MONUSCO à Minembwe. Ph. Laprunellerdc.info

Devant les notables et les autorités réunis dans la salle de la commune rurale de Minembwe, le chef de la délégation dit avoir autorisé la sortie d’un montant de 4 millions de dollars pour aider les entités notamment Minembwe affecté par des conflits.

« La semaine dernière j’ai autorisé un fond de 4 millions de dollars pour aider la région ici mais aussi dans d’autres territoires affectés car hier, le Gouverneur du Sud-Kivu nous a dit que 7 sur 8 des territoires de la province du Sud-Kivu sont affectés par des conflits » annonce David.

Les autorités de la place ont salué la visite et certains représentants des communautés ont profité  de l’occasion pour présenter leurs besoins.

Ghislain Bafunyembaka, depuis Minembwe

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )