ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

Sud-Kivu : lassé par les tracasseries routières, « Réveil des Indignés » a manifesté à Bukavu contre des éléments de la PCR

Plusieurs dizaines des militants du mouvement citoyen « Réveil des Indignés », avec d’autres acteurs de la société civile et d’autres mouvements frères ont marché pacifiquement depuis le rondpoint ISP de Bukavu jusqu’au gouvernorat avant d’être intercepté par la police qui a fini par les laisser atteindre le lieu de chute de leur manifestation.

C’était pour exiger la fin des tracasseries routières, mettre fin au phénomène «rapport ou massage» occasionné par certains agents de la police de circulation routière.

Dans une lettre ouverte adressée au Commissaire Provincial de la PNC et une copie au Gouverneur de Province, le mouvement citoyen « Réveil des Indignés » demande au Général Louis Second Karawa la suppression de certains postes de PCR et les assainir en effectif,   la mutation pure et simple de certains éléments de la police de  circulation routière PCR qui sont souvent à la base de plusieurs tracasseries contre des paisibles citoyens. 

«Il vous souviendra que lors de votre prise de fonction en Province, vous avez promis à votre honneur d’éradiquer un certain nombre d’antivaleurs au sein de la Police Nationale Congolaise parmi lesquels le phénomène rapport ou massage mais hélas, le phénomène s’est plutôt incrusté et devenu un business juteux et dont la pratique défie toutes les règles de la réforme du secteur de sécurité initié par le gouvernement congolais et accompagné par la société civile» ont-ils dénoncé.

Pour le mouvement citoyen « Réveil des Indignés », rien n’explique que plusieurs commissariats et sous commissariats de la police souffrent du manque d’effectifs pendant que dans des postes PCR il y a des encombrements inutiles.

Il demande donc au général de supprimer certains postes et d’autres de les assainir en effectifs pour pouvoir combler le manque dans d’autres services plus utiles pour la sécurisation de la population.

Ce mouvement s’étonne tout de même de voir que le général ne semble pas préoccupé par cette situation. Est-par complicité ? A qui cela profite-t-il ? Se demande la cellule de communication du mouvement « Réveil des Indignés ».

Plusieurs recommandations ont été formulées. Il s’agit entre autre d’annuler certains postes de la PCR, mettre définitivement fin au phénomène rapport ou massage, organiser urgemment une mutation du sous-lieutenant Bulumba Amisi Pachiko « et toute sa bande », mettre fin au système de parrainage des véhicules par des policiers et réglementer le système de dérogation qui fait perdre au trésor public beaucoup d’argent.

Le Directeur de Cabinet du Gouverneur qui a réceptionné le mémo au nom de l’autorité provinciale a promis que l’administration met tout en œuvre pour que cesse ce phénomène. Il a par ailleurs loué le travail « professionnel, précis et détaillé » de ce mouvement citoyen.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer