Beni: des femmes de OICHA montent au créneau contre l’insécurité

Plusieurs femmes du territoire de Beni au Nord-Kivu ont manifesté ce vendredi 2 Août 2019 pour décrier les massacres devenus récurrents dans plusieurs régions depuis des années et qui ont repris en force depuis quelques semaines.

Elles étaient une trentaine dans les rues de OICHA (chef-lieu du territoire) pour exiger la fin de massacres avec des calicots en mains où on pouvait lire : «Nous femmes du territoire de Beni, luttons contre  les massacres».

Celles-ci avaient un  mémorandum qui avait comme objet : «garanties sécuritaires ».

Un mémorandum qui a été remis au général de brigade Marcel Mbangu Mashita.

Le général Marcel Mbangu Mashita a rassuré ces habitants de sa disponibilité pour répondre à toutes les doléances après des échanges de plusieurs heures avec la population dans la salle de réunion Papa Nickho.

Bien avant, les forces vives avaient annoncé un sit-in le mercredi prochain pour exiger l’arrivée sur le lieu à OICHA (Chef-lieu du territoire) du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo le commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Pour rappel, la société civile avait lancé il y a quelques jours, des grandes actions citoyennes pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans cette partie du Nord-Kivu.

Après des journées ville morte, elle avait appelé les habitants et les opérateurs économiques de suspendre le paiement des taxes et impôts jusqu’à ce que le président Tshisekedi arrive sur le lieu pour s’imprégner de la situation sécuritaire sur place.

Les forces vives indiquent avoir enregistré en l’espace d’une semaine 9 attaques rebelles qui ont  couté la vie à au moins 27 civils avec 10 blessés, 5  enfants kidnappés avec plusieurs biens des valeurs et des animaux domestiques emportés en territoire de Beni.

Selon toujours les forces vives, ces différentes attaques ont été perpétrées dans les villages Mangboko, Malolu, Watalinga, Maymoya, Mulobya, Maleki, Eringeti et Oicha.

Fred Mastaki, depuis OICHA

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )