57 nouveaux pêcheurs congolais arrêtés en Ouganda: FECOPEILE plaide pour une assistance juridique

La Fédération des Comités des Pêcheurs Individuels du Lac Edouard (FECOPEILE) appelle à une assistance juridique avant le jugement de 57 pêcheurs congolais détenus dans la prison Ougandaise de Katwe, car un pêcheur congolais qui voulait s’évader jeudi 01 Août, a été condamné d’un an de prison par la justice Ougandaise.

Josué Mukura,  le secrétaire de la Fédération des Comités des Pêcheurs Individuels du Lac Édouard FECOPEILE, appelle l’Etat à disponibliser des moyens et des avocats pour assurer la défense des 57 autres pêcheurs arrêtés mais non encore jugés.

Il l’a dit ce vendredi 2 Août 2019 dans une interview accordée à Laprunellerdc.info.

Selon toujours monsieur Josué Mukura, 169 pêcheurs congolais sont sous le verrou de la justice ougandaise. Parmi eux, 112 condamnés et 57 autres attendent encore d’être fixés sur leurs sorts dans les jours qui viennent.

«Nous avons appris que nos compatriotes seront jugés dans les prochains jours, sans avoir de précision sur la date. Nous demandons vraiment qu’ils aient une bonne assistance juridique, que le gouvernement congolais puisse mettre à la disposition des compatriotes pêcheurs arrêtés en Ouganda, un collectif d’avocat pour défendre leur cause. nous sollicitons également l’implication personnelle du chef de l’Etat ainsi que son ministre des affaires étrangères pour la libération de nos compatriotes pêcheurs mais aussi pour venir en aide des 169 familles des pêcheurs qui sont à Kyavinyonge sans une seule assistance

Rappelons qu’il y a une semaine, une centaine des pêcheurs congolais ont été arrêtés puis condamnés par la justice Ougandaise. Ils sont généralement reprochés d’avoir violé les frontières liquides entre la RDC et l’Ouganda.

Un autre venait d’être condamné il y a quelque jour quand il voulait fuir d’où ils étaient détenus temporairement. Il serait appréhendé par la police Ougandaise quand il voulait fuir et a ainsi été précipité à la barre. Il a été condamné à une année de prison ferme.

Héritier Ndunda Bin Mulemberi, depuis Kasindi

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )