Sud-Kivu : plus de 242 vaches emportées à Mibunda et à Matanganyika

La situation sécuritaire n’est pas toujours au bon fixe dans les zones des pâturages. Les éleveurs des hauts plateaux dénoncent la pratique de vol récurrente de leurs bétails.

Des éléments armés investissent les endroits de pâturage et emportent des vaches.

Plus de 200 têtes des vaches ont été extorquées par des miliciens armés présumés maïmaï avant le jeudi 1er Août à Mibunda dans le secteur d’Itombwe en territoire de Mwenga.

L’information est confirmée par le chef de poste d’encadrement administratif d’itombwe.

Cependant, Osé Rwesa  précise que 100 têtes sont  retournées déjà et que les efforts sont en cours pour ramener les autres.

D’autres têtes sont emportées à Matanganyika dans la même nuit de mercredi au Jeudi 1er Août 2019.

Matanganyika se trouve dans le secteur de Lulenge en territoire de Fizi. Ici, les bandits armés non autrement identifiés ont emporté 42  vaches.

Le  bourgmestre de la commune rurale de Minembwe hausse le ton et dénonce des actes de provocation.

«C’est Intolérable et inacceptable ces actes récurrents de vol des bétails. Ce sont des actes de provocation pour lesquels nous n’allons pas céder », martèle le chef de Minembwe.

Gadi Mukiza appelle les Forces Armées de la République Démocratique du Congo de démarrer avec les opérations militaires contre ces groupes armés qui n’ont pas répondu positivement aux messages de sensibilisation.

Cette situation pousse les éleveurs de penser que les autorités ne veillent pas fidèlement sur la sécurité des habitants et surtout de leurs biens.

Ghislain Bafunyembaka, depuis Minembwe

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )