RDC-Formation du gouvernement: « nous avons cédé les ministères de souveraineté que nous pouvons compenser» (Alfred Maisha)

Alors que l’opinion s’interroge sur le pourquoi de l’attribution au Front commun pour le Congo (FCC) de plusieurs ministères de souveraineté dans le nouveau gouvernement, le député national Alfred Maisha Bishobibiri de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) affirme lui, que rien n’est encore perdu jusque là.

Au cours d’une conférence débat qu’il a eu ce samedi 3 Août 2019 avec les habitants de Ciriri dans la commune de Bagira, cet élu de la ville de Bukavu affirme que la coalition au pouvoir a cédé au FCC les ministères qu’elle peut compenser et a gardé ce qu’elle ne peut pas compenser.

Selon lui, il n’est pas raisonnable de se frustrer à cause de la détention par le FCC du ministère de la défense ou celui de la justice car selon lui,  ces deux ministres n’auront pas assez d’influence vu que le chef de l’Etat aura un contrôle total sur eux, étant le « commandant suprême des forces armées » et également le « magistrat suprême ».

Devant plusieurs centaines d’habitants réunis dans la salle « six paillotes » non loin de l’hôpital Docteur Rau de Ciriri, Alfred Maisha est revenu sur la possession par le FCC de la majorité au parlement, et qui a obligé selon lui au CACH d’accepter «le moindre mal».

Celui-ci rassure toute fois que tous les ministres qui ne travailleront pas pour l’intérêt du peuple congolais se verront virés, peu importe leur appartenance politique. 

‘‘ Nous avons tenu à rencontrer la population de Ciriri dans le cadre de nos vacances parlementaires pour échanger avec elle sur les sujets d’actualité politique de l’heure. Nous avons fait la restitution de nos activités parlementaires, nous avons reçu les attentes de la population, et nous avons promis de les apporter devant les instances compétentes pour traiter les questions posées. Nous avons brossé la situation post et pré formation du nouveau gouvernement. Ce qui nous importe nous c’est la manière de travailler. Que ça soit les ministres venus du CACH ou du FCC, tous vont travailler sous le leadership de Félix Tshisekedi, avec comme boussole LE PEUPLE D’ABORD. Celui qui ne s’inscrira pas dans cette logique, peu importe la famille politique qui l’aura proposé, il recevra la chicote qu’il mérite ’’ insiste-t-il.

Pour rappel, le Front commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le Changement (CACH) ont signé le lundi 29 juillet 2019 des documents mettant fin à leurs négociations sur la formation du prochain gouvernement, qui sera composé de 65 membres dont 23 pour le CACH et 42 pour le FCC.

Même si ces deux partis n’avaient pas dévoilé la répartition des responsabilités en tenant compte des ministères régaliens, des documents sur internet font déjà état de la détention du ministère de la Défense, de la  Justice et celui des Finances par le FCC, contre celui de l’Intérieur, du Budget, et celui des Affaires Etrangères au Cap pour le Changement de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et Vital Kamerhe.

Museza Cikuru

 

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )