Beni: les activités paralysées à Eringeti, après l’assassinat de trois personnes ce dimanche

Toutes les activités socio-économiques ont de nouveau été paralysées à Eringeti, dans le groupement Bambuba Kisiki, en territoire de Beni (Est de la RDC).

A la base, les habitants protestent contre un triple assassinat survenu la nuit du dimanche à ce lundi 5 août 2019.

Avec les corps des personnes tuées, les manifestants ont défilé dans les artères publiques de la localité jusqu’au bureau du fonctionnaire délégué du gouverneur basé sur place.

D’après un habitant joint au téléphone par Laprunellerdc.info, ces manifestants ont aussi endommagé tout ce qui se trouvait dans le dit bureau.

Ces manifestations ont poussé à la fermeture des portes des boutiques, et paralysé toutes les activités au marché qui est d’habitude très fréquenté chaque lundi.

Joint ce matin, Bienfait Baraka, acteur de la Société Civile locale attribue ce nouveau cas d’assassinat aux hommes armés non encore identifiés assimilés aux militaires FARDC.

Notons qu’au moins 8 personnes ont été tuées par des hommes armés à Eringeti à l’intervalle d’un seul mois. Une situation dénoncée par des activistes des droits humains, des députés élus de Beni et d’autres couches de la population.

Roger Kakulirahi, depuis Beni

CATEGORIES
TAGS