Massacres à Beni: l’administrateur du territoire interdit le sit-in de la Société Civile à la Monusco Mavivi

L’administrateur du territoire de Beni au Nord-Kivu interdit le sit-in de la Société civile de son entité devant le Quartier Général de la Monusco à Mavivi ce mercredi 7 Août 2019.

Il justifie cette décision par le contexte sécuritaire actuel et la flambée de la maladie à virus Ebola dans la région.

C’était à l’issue de la réunion sécuritaire tenue par l’administrateur du territoire de Beni, monsieur Donat Kibwana avec tous les services de sécurité avec les représentants de la société civile territoire de Beni.

Au cours de celle-ci, il a été décidé d’interdire la marche des forces vives  projetée pour ce mercredi  7 août 2019 qui partira de Oicha pour chuter à la base de la Monusco A Mavivi, environs 15 Kilomètres.

Le numéro du territoire de BENI dit que dans ce contexte sécuritaire actuel où  l’insécurité n’a pas encore donné ses adieux,  il ne peut autoriser une marche dans sa  juridiction pour ne pas exposer sa population.

Il dit craindre la propagation de la maladie à virus Ebola dans les manifestants.

La société civile territoire de Beni campe sur sa décision et précise que toutes ses composantes sont déjà prêtes pour marcher ce mercredi.

Selon le 2ème rapporteur de cette structure citoyenne, cette manifestation va débuter à 10 heures de l’est de la RDC.

Il faut signaler que la société civile territoire de Beni, organise cette action citoyenne pour entre autre exiger l’arrivée du président de la RDC à OICHA afin de s’imprégner de la situation sécuritaire sur le lieu. Une situation caractérisée par des massacres à grande échelle des civils.

Fred Mastaki, depuis OICHA

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )