ActualitéCultureSportUncategorized

Léopards: Florent Ibenge rend le tablier

Auteur d’une CAN décevante avec les Léopards de la République Démocratique du Congo ces derniers jours, Florent Ibenge a présenté sa démission de la tête de l’équipe nationale ce mercredi 7 août 2019 au président de la FECOFA.

Alors que l’entraîneur de Vita Club ne faisait plus l’unanimité au pays des Léopards, l’heure est arrivée pour le champion d’Afrique du CHAN 2016 de consommer le divorce avec les Léopards.

Ayant connu les pluies et les bons temps avec les Léopards, Florent avait durant un bon moment porté le public congolais dans sa poche grâce à des bons résultats avec l’équipe nationale. A son honneur, le public lui avait d’ailleurs fait une chanson « Ibenge coacher ».

Avec le temps, Florent Ibenge se donne une identité au pays, l’une des raisons de son déclin selon certains analystes congolais.

Le technicien congolais a laissé entendre qu’il avait déjà prévenu pour son départ :

« Ceux qui me connaissent, je leur avais déjà dit que c’était ma dernière CAN, quel que soit le résultat. Mais, je reste toujours à la disposition de l’équipe. Car le président (de la FECOFA) m’a aussi proposé d’autres postes, on va regarder ça tranquillement. Le plus important est que la RDC gagne et restera dans mon cœur », a-t-il avoué devant la presse

La dégradation des relations avec certains cadres de l’équipe (des Léopards) sera à la base de son désaccord avec le public congolais, estimant qu’il n’était plus l’homme de la situation.

Les deux dernières éditions de la Coupe d’Afrique l’ont prouvé quand l’entraîneur des Léopards a mis sur le banc Cédric Bakambu au profit de Bolingi lors de la CAN 2017, ou encore la non sélection des grands noms (Mbokani, Kakuta, etc.) pour la campagne de la CAN Egypte 2019. Tant des choses qui ont brisé le mariage entre Ibenge et les sportifs congolais.

Sous l’ère Ibenge, les Léopards de la RD Congo ont réussi à entrer durant trois années de 2016 à 2018 dans le top 50 mondial au classement de la FIFA.

Cependant, l’équipe rate la coupe du monde 2018 en faisant match nul 2-2 contre la Tunisie chez elle alors que le score était de 2-0 à 15 min de la fin. Suite à cette désillusion, Ibenge était fortement fragilisé. 

Signalons que le désormais ancien sélectionneur de Léopards (Jean Florent Ibenge) laisse aussi une riche histoire  derrière avec la sélection congolaise, en décrochant le médaille de bronze à la CAN 2015 (en Guinée Equatoriale) et surtout en remportant le Chan 2016 organisé au Rwanda, des résultats sans doute qui immortaliseront son nom dans les annales du football congolais.

Eric Shukrani

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer