Nyiragongo: Carly Nzanzu évoque la lutte contre Ebola et l’insécurité avec les habitants de Munigi

Au cours d’un dialogue social organisé à l’intention des habitants de Nyiragongo  ce mercredi 7 août 2019, le Chef de l’exécutif provincial du Nord-Kivu a axé son entretien sur deux grands points notamment, la maladie a virus Ebola et l’insécurité qui gangrène depuis des années cette partie de la province.

Pour Carly Nzanzu Kasivita, l’objectif est de ramener la paix et le développement dans ce territoire qui ressemble à d’autres  de la province stet doit jouir de la même attention.  C’est en  groupement de Munigi, village Katalengwa à une quinzaine de Kilomètres au nord de la ville de Goma que le numéro Un de la province a choisi de s’adresser à ses administrés. 

Parlant de la maladie à virus Ebola, le Gouverneur a indiqué que plus de mille Huit cents personnes ont perdu la vie à cause de  cette épidémie, qui a existé en RDC depuis les années 1976 et dans  d’autres pays comme la sierra Leone, la Guinée et autres. Il a ajouté que la  désinformation  ne permet pas aussi de faire face à la propagation de cette épidémie et demande aux habitants de Nyiragongo de développer des attitudes  pour montrer que la RDC n’est  pas un pays des subversifs, plutôt des personnes qui prônent le changement.

 La Situation sécuritaire a Nyiragongo également au menu

Le gouverneur Carly Nzanzu est revenu sur la l’insécurité grandissante dans cette partie du Nord-Kivu bien qu’on en parle dans d’autres coins et recoins de la province. C’est ainsi qu’il a demandé à l’Assemblée de capitaliser l’approche communautaire dans la recherche des solutions à l’insécurité en insistant sur la collaboration entre les services de sécurité et la population. 

Le numéro un du Nord-Kivu a demandé aux habitants de dénoncer tous ces malfrats qui  pillent, tuent la population afin qu’ils soient arrêtés et déférer devant  les instances judiciaires pour répondre de leurs actes.

Le Chef de l’exécutif provincial a mis en garde tous ceux-là qui cherchent à « communautariser » le problème  c’est à dire indexer certaines tribus dans un dossier au lieu de pointer du doigt la personne concernée. Selon lui, l’insécurité à Nyiragongo tire l’origine dans les conflits fonciers entre les communautés.

Les participants à cette réunion ont aussi plaidé pour la restauration de l’autorité de l’état dans la réglementation des conflits fonciers ainsi que l’installation d’un chef coutumier dans la chefferie de Nyiragongo.

« Tout est parti de l’éruption du volcan les années 1977 qui est parti avec tout à son passage en laissant des laves dans des parcelles. Cette situation a créé des conflits au sein de la population dans le partage des parcelles. Il y a aussi la présence des beaucoup d’armes récupérées par certaines personnes lors des différentes manifestations du régime Kabila, la justice populaire, et les jeunes qui se livrent à la consommation des boissons fortement alcoolisées ainsi qu’au chanvre » précise Byamungu Kisuba, chef du village Bugamba II.

Pour la question de l’infiltration de certaines personnes inconnues dans cette entité, les autorités présentes dans ces assises proposent le déplacement de la barrière érigée à Kanyarucinya pour permettre un contrôle des personnes afin d’éviter la propagation de la maladie à virus Ebola.

Le Gouverneur promet des solutions aux problèmes de la population

Dans l’ensemble, la notabilité ainsi que la population de Nyiragongo ont révélé au cours de cette rencontre avec l’autorité provinciale que l’insécurité dans leur contrée tire son origine dans des conflits fonciers, les conflits de leadership, le trafic d’influence,  ce qui veut dire que certains leaders politiques et coutumiers usent de leur influence pour diviser la population.

«Nous sommes en pourparlers avec le ministère de l’intérieur pour que les problèmes des conflits fonciers soit résolus », indique Nzanzu.

A toutes ces questions le Gouverneur Nzanzu a promis de s’impliquer sérieusement pour que la paix et le développement soient effectifs sur l’ensemble du territoire de Nyiragongo en particulier et sur toute la province du Nord-Kivu en général.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )