ActualitéSécuritéUncategorized

Sud-Kivu: 28 personnes tuées, 9 cas d’enlèvement en juillet 2019 (Sajecek Forces Vives)

L’organisation Sajecek Forces Vives a publié son traditionnel « Bulletin Surprise » sur la question sécuritaire au Sud-Kivu.

23 personnes ont été tuées au cours du mois de juillet dernier contrairement au mois de juin où 12 cas avaient été enregistrés. La ville de Bukavu reste l’entité la plus touchée suivie du territoire de Walungu avec respectivement 11 et 4 cas.  Vient ensuite les territoires de Fizi et Mwenga avec respectivement 3 et 2 cas mais aussi 1 cas pour chacun des territoires d’Uvira, Kalehe et Kabare.

A côté des personnes tuées, il y a également des maisons attaquées. Uvira vient en tête avec 9 cas suivie de Bukavu et Walungu avec chacun 4 cas et 3 cas pour Kabare.

La Province du Sud-Kivu n’a pas été épargnée des braquages de véhicules au mois de juillet où 4 cas ont été enregistrés, note Sajecek. Le territoire de Mwenga a été le plus touché avec 2 véhicules braqués. 1 autre a été braqué à Uvira et Walungu.

Dans le chapitre des enlèvements, l’organisation révèle que 9 personnes ont été enlevées dans la Province du Sud- Kivu. La ville d’Uvira a enregistré en selle seule, 5 cas suivie de Bukavu et Fizi avec 2 cas pour chacun.

La justice populaire est également en hausse au mois de Juillet. 5 cas ont été enregistrés contrairement au mois de juin dernier avec une seule victime. Le territoire de Kalehe vient en première position avec 2 personnes enlevées, selon le rapport de Sajecek Forces Vives. Il est suivi de Bukavu, Kabare, Walungu avec chacun un cas.

«A quand la fin de l’insécurité dans la Province du Sud-Kivu?» s’interroge l’organisation.

Thomas Uzima

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer