Sud-Kivu: des soupçons de détournement dans la campagne de distribution des moustiquaires (Société Civile)

La société civile du Sud-Kivu dénonce la manière « cavalière et opaque » dont la campagne de distribution des moustiquaires est conduite présentement en province du Sud-Kivu.

Selon le Pasteur Nicolas Kyalangaliwa, les allégations sous investigation par le Bureau de Coordination de la Société Civile portent à croire que certains responsables politico-administratifs au plus haut sommet de la province auraient détourné une partie significative des moyens alloués à la phase actuelle de ce programme, paralysant ainsi le travail des équipes déployés sur terrain.

« Cette tendance à monétiser le secteur de santé inquiète la société civile du Sud-Kivu, particulièrement pendant cette période où la province est sous menace d’une épidémie de la maladie à virus Ebola. Si ces allégations s’avéraient être vraies, il y a lieu de remettre en question la capacité des autorités politico-administratives de la province de protéger la population efficacement contre entre autres une potentielle épidémie du virus d’Ebola, si ces derniers ne sont motivés que par le lucre » dit ce membre du Bureau restreint de la Société Civile du Sud-Kivu.

La société civile du Sud-Kivu dit solliciter une implication personnelle du Gouverneur de province dans ce dossier. Elle demande à la justice ainsi qu’au parlement provincial de se saisir afin de mettre au clair ces allégations.

Pour l’instant, plusieurs responsables impliqués dans la question de la préparation de la distribution de ces moustiquaires n’ont pas préféré s’exprimer sur le dossier.

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )