ActualitéSécuritéSociétéUncategorized

Tueries à Beni: dans la rue ce lundi, la Lucha décrète la désobéissance fiscale et exige l’installation de l’Etat-major général de l’armée sur place

Les militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha) section de Beni est encore une fois descendue dans la rue de la ville de Beni ce lundi 12 Août 2019.

«Nous mourrons à Beni, où est le Camp Kokolo, Il n’y a pas un pays appelé RDCongo sans Beni et sans la paix nous ne payerons pas des taxes », pouvions-nous lire sur leur calicot.

Par cette nouvelle mobilisation de masse, les militants de la  LUCHA exigent le retour de la paix dans la région.

Ils interpellent aussi par cette  action, le Président Felix Thisekedi Tshilombo, à réaliser sa promesse d’installer l’Etat-major général de l’armée à Beni pour combattre les ADF comme il l’avait promis pendant son passage triomphal dans cette partie du pays en avril dernier.

Afin, ces activistes de la Lucha décrètent aussi la désobéissance fiscale dans la ville de Beni, une façon pour eux de faire pression aux autorités du pays à vite agir pour mettre fin à la barbarie des ennemis ADF dans la région depuis plus de 5 ans.

« Nous ne pouvons pas continuer à donner de l’argent à un Etat qui ne sait pas nous sécuriser » indique un des militants de la Lucha.

Outre ces revendications, la Lucha demande aux Forces Armées de la République de former dans un bref délai certains jeunes qui seront capables de combattre pour le pays.

Notons que la marche s’est clôturée sans incident majeur dans la ville.

Cependant un dispositif sécuritaire important était déjà déployé au niveau du rondpoint central de Beni déjà tôt le matin de ce lundi, visiblement pour barrer la route à quiconque voudrait troubler l’ordre public.

Roger Kakulirahi, depuis Beni

 

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer