ActualitéEconomieSécuritéSociétéUncategorized

Tueries à Beni: la société civile du groupement Baswagha Madiwe décrète aussi la désobéissance fiscale

La décision est finalement tombée à l’issue d’une grande rencontre  organisée par la société civile du dit groupement ce dimanche 11 Août 2019.

Au cours de celle-ci, la société civile se dit prête à rejoindre la décision prise par la société civile coordination territoriale de Beni pour faire pression aux autorités afin qu’elles réagissent pour mettre fin à ces massacres des Adf dans la zone.

A en croire, Justin Paluku Kavalami, membre de cette structure citoyenne, la population ne doit plus payer des taxes sur toute l’étendue du groupement Baswagha Madiwe jusqu’à ce que la paix soit une réalité dans le territoire de Beni.

«Aucune taxe ne sera payée sur toute l’étendue de Madiwe, tant que nos frères de Oicha, Eringeti, Mamove, Kisima, Watalinga sont en train d’être tués sous les yeux impuissants des autorités militaires et civiles de la place » dit Justin Kavalami.

La société civile interpelle également toutes les autorités militaires commises à différents postes de barrière à vouloir laisser la population circuler librement sauf quelques points chauds souvent, cible des miliciens maïmaï dans cette partie du pays.

Roger Kakulirahi, à Beni

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer