Naufrage sur le lac Kivu : la Lucha et Dec appellent les autorités à plus de responsabilité

Dans un message de condoléances adressé aux familles des victimes du nième naufrage sur le lac Kivu le samedi dernier et dont copie nous est parvenue, le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha) section d’Idjwi et l’asbl Droit, Environnement et Citoyenneté (DEC) disent regretter que ces événements tragiques viennent encore une fois endeuiller la province.

Elle en a profité pour appeller les autorités à plus de responsabilité  afin de prendre des mesures adéquates pour épargner la population sud-kivucienne de ce genre des drames dans les jours qui viennent.

« Nous présentons brièvement nos condoléances aux familles qui ont perdu les leurs suite aux évènements tragiques qui ont endeuillés la nation congolaise en particulier et l’humanité en général dans le naufrage survenu sur le lac Kivu le samedi dernier et causant ainsi 7 morts, plusieurs disparus et une Septantaine de rescapés. Cette tragédie qui a semé la désolation dans plusieurs villages d’Idjwi nous laisse des veuves, veufs et des orphelins ayant tout perdu dans ce naufrage accompagné par d’énormes pertes matérielles et humaines. » nous dit Emmanuel Ndimwiza militant de la Lucha

C’est dans le même cadre que l’asbl Droit environnement et citoyenneté DEC a interpellé les autorités provinciales afin que toutes les promesses faites antérieurement et les engagements pris soient désormais effectifs pour ne plus revivre le même drame.

«En nous voulons interpeller les autorités compétentes et les gestionnaires du secteur de transport lacustre sur l’urgence de prendre des mesures nécessaires pour la viabilité du transport lacustre et ainsi nous épargner des telles tragédies dans le futur. Idjwi est un territoire vaste situé dans la province du sud Kivu en plein centre du la kivu dont la seule voie de quitter idjwi reste le lac kivu. D’où La réparation immédiate du Bac lac kivu et le remettre à la population d’idjwi comme c’était prévue dans sa mission sociale et enfin faire respecter la loi régissant le transport lacustre plutôt que du rançonnement des passagers.» renchérit Elimu Cabwene, Chercheur chez Dec asbl.

Les deux organisations citoyennes ont enfin recommandé à l’autorité urbaine et le ministère de tutelle de prendre au sérieux cette question des naufrages afin d’éviter des nouveaux drames dans le futur.

Un naufrage est survenu sur le lac Kivu ce samedi 10 août 2019 dans les après-midi. Il s’agit d’une pirogue motorisée en provenance de Bukavu pour Kashofu à Idjwi Sud.

Les sources concordantes dressent un bilan d’au moins 3 personnes mortes et une trentaine des rescapés et renseignent que les recherches des autres corps et rescapés continuent. Les rescapés ont été acheminés les uns à l’Hôpital Général de Référence de Bukavu et les autres à la clinique Muhanzi.

Le ministre provincial des Transports indique que 76 rescapés ont été enregistrés et plusieurs disparus.

« Une pirogue motorisée qui transportait une centaine de passagers a chaviré sur le lac Kivu. Nous avons déjà enregistré 76 rescapés. Il manque au moins entre une quinzaine et une vingtaine de passagers. Aucun corps n’a été repêché jusque-là », a déclaré à l’AFP Swedi Basila, ministre provincial des transports et de la communication du Sud-Kivu.

Vingt-quatre heures plus tard, le bilan est passé de trois à sept morts, des disparus et une septantaine des rescapés. On signale la levée des quelques corps dans le cas ce matin de mardi 13 Août 2019.

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )