Conférence Yira : des jeunes de Butembo exigent des vraies enquêtes dans le dossier du meurtre du Dr. Richard Muzoko

Des jeunes de la communauté Yira venus de Butembo et qui participaient à la 12ième conférence internationale culturelle et socioéconomique Kyahanda Yira qui a commencé à Mangina le 10 Août dernier, exigent des enquêtes sérieuses dans le dossier du meurtre du docteur camerounais Richard Muzoko engagé dans la riposte contre la maladie en virus Ebola ,tué les mois passés dans la ville commerciale de Butembo.

Ces jeunes de cette communauté majoritaire dans la province du Nord Kivu  ont estimé que seules des enquêtes idoines dans le dossier peuvent arrêter de stigmatiser et pointer du doigt des jeunes de toute la communauté pour un crime commis par des gens identifiés jusque-là comme des miliciens maïmaï «qui ne doivent pas être confondus à toute la jeunesse».

Le médecin camerounais Richard Mouzoko a été abattu lors d’une attaque en avril dans un hôpital de Butembo, dans l’est de la ville, un épicentre d’Ebola. 3 médecins ont été arrêtés dans ce dossier.

Ces trois personnes seront poursuivies pour « terrorisme » et « complicité de meurtre », a déclaré à l’AFP le lieutenant-colonel Jean-Baptiste Kumbu, procureur.

Il a indiqué que des miliciens impliqués dans l’attaque des centres de traitement, y compris l’hôpital de Butembo, avaient été interrogés et avaient impliqué quatre médecins dans la planification de ces raids.

Le procureur a dit que le quatrième médecin était toujours en fuite. Il n’a fourni aucun autre détail sur leur mobile.

L’OMS a indiqué que le Dr Mouzoko avait été déployé au sein d’une équipe médicale pour aider à contenir l’épidémie d’Ebola qui a commencé en août dernier au Nord-Kivu.

Conférence Yira

Pour rappel, la communauté Yira tient annuellement une conférence internationale culturelle pour examiner certains problèmes et réalisations des leurs au cours de l’année.

Pour cette année  celle-ci a opté de se réunir dans la commune de Mangina ex- épicentre de la maladie en virus Ebola sous le thème : « la responsabilité de la communauté Yira et de l’État pour le bien-être de la RDC ».

Pour une petite histoire, l’association culturelle Kyahanda Obughuma Bw’aba Yira avait tenu sa première édition en 2008 dans la ville de Bugembo du 7 au 14 septembre dans les salles Kikyo et Sypa où plus de 500 délégués du monde entier avaient inauguré cette cérémonie. Pour cette années, les travaux qui ont commencé le 10, se clôturent le 18 Août prochain.

Fred Mastaki, depuis OICHA

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )