ActualitéJusticeSécuritéSociétéUncategorized

Massacres de Kasika, Beni…: à Bukavu, la LUCHA mobilise pour rendre hommages aux victimes et réclamer justice le 24 août prochain

Dans un message partagé dans des réseaux sociaux, la cellule de communication du mouvement citoyen lutte pour le changement Lucha section de Bukavu dit se rappeler de la date du 24 août 1998.

Date à laquelle environ 1200 personnes étaient massacrées dans le territoire de Mwenga, précisément à Kilungutwe, Kasika et Kalama. Plusieurs rapports ont attesté que les troupes rwandaises sous la bénédiction du Rassemblement Congolais pour la Démocratie RCD ont avaient commis plusieurs atrocités. C’est notamment, les vols, viols et meurtres à grande échelle.

La Lucha par la même occasion compatir et solidariser avec la population de Beni, aussi victime des massacres depuis cinq années maintenant. Elle réclame que Justice soit faite .

«Le 24 Août prochain sera le 21ème anniversaire des massacres de Kasika, Kilungutwe et Kalama. Des milliers des femmes, hommes et enfants furent cruellement tués en ce temps. Environs 1200 personnes périrent en ce jour. Les prêtres, les chefs coutumiers, les religieuses tous subirent le même sort. Les femmes furent violées, celles enceintes éventrées, des bébés décapités, et plusieurs personnes certaines brûlées vives et d’autres enterrées vives . Leur sang cri vengeance, il réclame la justice, 21 ans plus tard, Beni, un si beau milieu dans le grand nord du Nord-Kivu, jadis havre de paix connait le même sort. Pendant 5 ans les hommes, les enfants et les femmes sont vachement tués. Nous sommes habitués à compter des morts, Nous en sommes à environ 3000 personnes sauvagement tuées et des innombrables dégâts matériels sous notre impuissance et un silence coupable.» lit-on dans ce communiqué

C’est pour rendre hommage à toutes les victimes de la méchanceté, des rébellions qui sévissent l’Est de la République depuis plus de deux décennies maintenant que ce mouvement citoyen compte organiser une journée de recueillement ce samedi 24 Août prochain afin de réclamer plus de justice pour Kasika et la paix à Beni.

«Le samedi 24 Août 2019 prochain, une journée de recueillement en mémoire de toutes ces victimes ci-haut citées et d’autres est organisée par la LUCHA dans la ville de Bukavu après une messe dite en mémoire de tous nos frères et sœurs victimes de la méchanceté humaine

Pour rappel, une rébellion meurtrière a vu le jour le 2 août 19898 à Goma et elle a embrasé tout l’Est. Le laissant avec des traces des guerres visibles jusqu’aujourd’hui. Le 24 Août de la même année, à la suite d’une attaque menée à la veille par des résistants locaux, l’armée rwandaise se déchaîne littéralement sur la population du Sud-Kivu. Ils tuèrent hommes, femmes, billards et enfants d’une manière particulièrement cruelle. Avant d’être tuées, les femmes étaient violées, torturées et mutilées. Des villages entières furent consumés et personne ne fut épargnée même pas le chef coutumier ou les prêtres catholiques.

Jean-Luc M

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer