ActualitéSécuritéSociétéUncategorized

Route Beni-Butembo: des maïmaï commettent des exactions sur les habitants dans plusieurs localités de Beni (Témoignages)

Les habitants de plusieurs localités du territoire de Beni sur l’axe routier Beni-Butembo montent aussi au créneau pour dénoncer les tracasseries dont ils sont victimes de la part des miliciens maïmaï qui écument la région depuis plusieurs années maintenant.

Il s’agit des habitants de Kabasha, Maboya, Kalunguta et environs qui sont souvent victimes de ces actes de la part de ces miliciens qui ont depuis des années maintenant assiégé la région.

Nos sources dans la zone rapportent que ces miliciens imposent des travaux communautaires dit « Salongo » aux habitants de la place.

Au cas où un habitant de la place n’arrive pas à exécuter les dits travaux, poursuivent nos sources, ces miliciens le frappe à mort et lui fait payer une importante somme d’argent.

« Concernant le Salongo, si vous manquez leur jeton, ces miliciens vous tabasse à mort et peuvent vous tuer. Ils vous font payer une grosse somme d’argent. Si vous êtes accusé de vol ou de sorcellerie et que ces miliciens mettent la main sur vous, ils vous donnent facilement la mort et exhortent à votre famille de ne pas faire votre deuil» regrette un habitant qui s’est confié à Laprunellerdc.info.

Outre ces travaux communautaires, Ces habitants dénoncent aussi le fait que ces miliciens se seraient substitués en chefs coutumiers pour recevoir la redevance dans la région.

Ces habitants ajoutent que certains chefs coutumiers qui auraient présenté une résistance à leur loi, seraient exécutés.

« La situation va de mal à pire ici. Même les chefs coutumiers n’ont plus rien à dire. Ce qui se passe ici c’est Vraiment horrible. Si les miliciens vous voient avec une chèvre que vous voulez payer comme redevance chez un chef coutumier, le lendemain ils partent exécuter ce chef. Ils disent que ce sont eux les vrais chefs coutumiers de la région » s’indigne un autre  habitant de Maboya.

Notons que la plus part des localités de cette partie du pays sont sous l’administration des miliciens maïmaï.

Les habitants de ces localités demandent au gouvernement en place de restaurer l’autorité de l’Etat dans cette partie, le plus vite possible.

 Roger Kakulirahi, à Beni

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer