Naufrages sur le lac Kivu: pas au-delà de 30 personnes dans une pirogue ni d’embarcation de nuit (Théo Ngwabidje)

Quelques heures après le énième naufrage survenu jeudi le 15 Août 2019, le Gouverneur de province du Sud-Kivu rappelle des mesures pour limiter désormais ce genre de drame devenu reçurent sur le lac Kivu.

Il l’a dit ce matin lors d’un entretien avec la presse. Le Gouverneur Ngwabidje  et les membres du conseil de sécurité se sont rendus à Luhihi pour s’enquérir de la situation sur le terrain et ainsi prendre d’autres mesures.

«Toutes les embarcations pirogues sont interdites de voyager la nuit pour permettre aux services de bien contrôler, au maximum 30 personnes seulement devraient être embarquées dans une pirogue pour éviter toute surcharge. Que tout passager porte obligatoirement son bouée de sauvetage et enfin que tout le personnel des bateaux, particulièrement les capitaines soient formés» explique Théo Ngwabidje à Laprunellerdc.info.

Pour rappel, une pirogue motorisée a encore fait naufrage sur le lac Kivu dans la nuit de ce jeudi 15 Août 2019.

Selon nos sources, la pirogue transportait au moins 70 personnes en majorité des choristes qui quittaient Luhihi dans le territoire de Kabare (Nord-Est) pour Kalehe via Iko. L’incident a eu lieu aux environs de 20 heures au retour de la boat. Le bilan provisoire fait état de 3 personnes retrouvées mortes et enterrées dans l’après-midi de ce vendredi et plus d’une trentaine portées disparues. D’autres ont été repêchées.

Cet énième naufrage survient 6 jours seulement après un autre survenu sur le lac Kivu ce samedi 10 août 2019 dans les après-midi. Il s’agit d’une pirogue motorisée en provenance de Bukavu pour Kashofu à Idjwi Sud. Il avait chaviré non loin de Bukavu.

Pour l’instant, les sources concordantes font état de plus de 16 corps déjà sortis de l’eau depuis cet incident. Le Gouverneur avait fait état de 102 rescapés dans cette embarcation. Certains corps avaient été enterrés en présence de l’autorité provinciale. Les responsables étatiques sont très critiqués pour la gestion du secteur de transport lacustre.

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )