Stade de la Concorde : le prix d’accès des équipes jugé cher par l’opinion sportive de Bukavu

Neuf mois après sa fermeture suite à son impraticabilité, c’est un nouveau stade de la concorde qui a été offert aux sportifs de Bukavu après des travaux de réhabilitation de son aire de jeu et ses alentours.

Dompté d’une pelouse synthétique, le stade de Kadutu semble changer  tous ses habitudes, y compris son accès aux sportifs.

Rénové pour participer à l’émergence du football au Sud-Kivu en général et dans la ville de Bukavu en particulier, l’accès au stade de la concorde de Kadutu a désormais un prix, et pas n’importe lequel.

Les sportifs de Bukavu n’en profitent pas du nouvel état du stade malgré sa nouvelle robe, et cela à cause du prix à payer pour s’entrainer dans ce nouveau bijou de la ville de Bukavu, un stade  à peine offert aux sportifs.

Il faut donc payer un montant de cinquante dollars américain (50$) pour une séance d’entrainement au stade de la Concorde, une somme jugée colossale pour des équipes qui pourtant se préparent pour affronter le championnat national.

Après des calculs, Bukavu-Dawa, Etoile du Kivu ou encore Muungano sont obligés de dépenser 300 dollars chaque semaine s’ils veulent occuper le stade durant toute la semaine, pour une somme de 1200$ chaque mois, des dépenses qui peuvent aller jusqu’à 12 000$ la saison. Des telles dépenses sont jugées folles pour les équipes qui n’ont pas des sponsors ni des moyens pour leur survies.

Actuellement seuls Bukavu-Dawa et Etoile du Kivu ont réussi à s’aligner derrière cette condition pour la continuité de leur préparation sur la pelouse synthétique. Ces équipes sont donc condamnées à payer cet argent pourvu que leurs athlètes s’habituent à jouer sur cette nouvelle pelouse du stade de la concorde.  

Des telles conditions viennent s’ajouter aux problèmes du football en République Démocratique du Congo en général, et au Sud-Kivu en particulier ; des entités où les équipes dépensent beaucoup pour ne rien gagner au retour ; une réalité que devrait s’inspirer les gestionnaire du stade pour rendre service aux équipes de la ville de Bukavu, rien qu’en baissant un peu le prix d’accès.

Signalons que l’accès des équipes de Bukavu pour s’entraîner au stade de la Concorde avant sa fermeture était gratuit. Actuellement, les sportifs se demandent à quoi servent des propagandes qui faisaient croire que le stade est réhabilité pour aider les sportifs si leurs  équipes peuvent commencer à  chercher les moyens pour accéder dans ces nouvelles installations sportives ?

Eric Shukrani

.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )