Conflit au PNKB: le député Jacques Kamanda  a rencontré les communautés des Peuples Autochtones

Dans la recherche de la paix entre les communautés environnantes du  Parc National de Kahuzi Biega (PNKB) et les gestionnaires dudit Parc, le député Jacques Kamanda, rapporteur du bureau de l’Assemblée provinciale a rencontré les peuples autochtones vivant au tour du PNKB.

Au cours d’une interview exclusive accordée au reporter de Laprunellerdc.info, le député Jacques Kamanda dit avoir rencontré les peuples autochtones en vue de rechercher la paix entre eux et le PNKB. Il a eu à les rencontrer à Kabare  tout comme à Kalehe.

« Il y a un problème de déforestation massive du parc, de l’exploitation illégale des minerais et du bois dans le parc, et aussi les fermiers aux alentours toujours du parc. Nous avons longuement discuté avec les pygmées sur plusieurs questions  notamment ce dont ils ont besoin pour quitter le PNKB. Ils ont donc promis de quitter pourvu que je m’implique pour que des solutions soient trouvées à leur problème ».

Cette visite du député et rapporteur de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu  intervient, quelques semaines après les échauffourées entre des membres des peuples autochtones et les éco-gardes du Parc National de Kahuzi Biega PNKB ayant conduit à la mort d’un garde parc le 1er Août 2019

Depuis le début de l’année, au moins quatre personnes ont déjà perdu des vies et une dizaine des blessés ont été répertoriés suite aux violences  engendrées par le conflit entre les peuples autochtones environnant le PNKB.

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )