Léopards /à la découverte : Jean-Victor Makengo, un milieu très puissant, aussi un buteur 

Né à Étampes le 12 juin 1998 dans une famille de footballeurs où son frère aîné Giovanni évolue au niveau amateur, Chris ayant été formé à l’ AJ Auxerre et sa sœur Anaïs étant une joueuse professionnelle à Issy-les-Moulineaux en D1 féminine, il (Jean-Victor Makengo) suit les traces de ses aînés en débutant dans le club de sa ville natale.

Après cinq années passées au Étampes FC, il joue dans deux clubs de son département, le SC Malesherbes et le Linas-Montlhéry ESA, puis est repéré par le Stade Malherbe de Caen qui l’intègre à son centre de formation.

Milieu puissant qualifié de box-to-box et très souvent comparé à N’Golo Kanté par son entraîneur, l’ancien joueur de Caen est régulièrement surclassé, allant jusqu’à intégrer l’équipe réserve à l’âge de 16 ans et devient un titulaire inamovible sous les ordres de Grégory Proment.

Très courtisé par de nombreux cadors européens (Manchester United et Manchester City notamment), il signe son premier contrat professionnel avec le Stade Malherbe de Caen à 17 ans pour une durée de trois ans.

Il fait ses débuts professionnels en remplaçant Jonathan Delaplace lors de la 15e journée de Ligue 1 le 29 novembre 2015 à Bordeaux.

Il bénéficie ensuite de la perte de vitesse des Normands, deuxième après 15 journées avant d’enchaîner 6 matchs sans victoire, en reléguant ce même Delaplace sur le banc, honorant la première titularisation de sa carrière en Ligue 1 à 17 ans lors de la réception de l’OM. S’il ne suffit pas à renverser la tendance (défaite 1-3).

Ses supporters l’éluent MVP du match, côté caennais. Statistiquement, il se distingue notamment par un taux de passes réussies (95%) nettement supérieur à ses coéquipiers pour la plupart sous les 70%. La blessure à la gaine du tendon de Delaplace lui permet ainsi d’enchaîner 5 titularisations entre la 21e et la 26e journée.

Il rejoint l’OGC Nice où il passe deux saisons (2017-2018, et 2018-2019) après deux ans passés à Caen (2015-2016, puis 2016-2017).

C’est cet été 2019 que le nouveau chouchou de TFC débarque à Toulouse où il n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour se rendre indispensable à sa nouvelle équipe.

Le joueur de Toulouse a déjà évolué avec les équipes d’âges de la France, notamment les U15 et les U17 avec lesquels (U17), il participe et remporte le Championnat d’Europe de football de la catégorie en 2015. Titulaire indiscutable au milieu de terrain et auteur d’excellentes prestations dans cette compétition, ceux-ci lui permet de se faire remarquer par les clubs européens.

L’unique buteur du TFC (Toulouse Football Club Club) face au FC Dijon de Glody Ngoda ce samedi 17 août dernier, Jean-Victor Makengo est un atout des mauves de Toulouse, et peut-être pour l’équipe nationale de la RD Congo, son pays d’origine.

Le franco-congolais est donc une bonne cible pour les Léopards qui  doivent se reconstruire l’équipe avec le nouveau sélectionneur Christian N’Sengi Biembe pour le bonheur des fauves nationales. Un bonheur qui pourrait bien passer  par du sang neuf au sein des Léopards.

Le profil de ce joueur doit sans doute tenter Christian N’Sengi Biembe à l’appeler pour rejoindre son écurie, lui qui a des bonnes relations avec des binationaux d’Europe (un avantage dans des tels dossiers). L’ arrivée de cette étoile montante ferait du bien à la sélection de la RDCongo.

Eric Shukrani

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )