Sud-Kivu: l’urgence d’une politique foncière nationale et la réforme foncière en RDC au cœur d’une consultation de différents acteurs

Des consultations pour l’adoption d’un document de politique nationale foncière à l’intention des acteurs de la société civile, les décideurs et les autorités coutumières se tiennent dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu.

Organisées par Action pour la Paix et la Concorde (APC), ces assises regroupent plusieurs acteurs impliqués dans la politique foncière pour répondre aux multiples cris et conflits fonciers de la population locale.

L’objectif de ces assises est de chercher des voies et moyens pour développer des politiques foncières qui répondent aux besoins de la population.

« Plusieurs expériences rapportées par les acteurs de société civile avec les communautés locales à la base offrent beaucoup d’opportunités pour essayer de conformer les outils qui ne sont plus en conformité avec la loi actuelle et que les flous artistiques sur certains articles de la loi foncière de 73 ont été des explications majeures pour justifier la nécessité et l’urgence pour booster et amorcer avec les acteurs de la société civile et les autorités actuelles et toutes les couches socioprofessionnelles ce processus de la réforme de la loi foncière, ce processus est pour la population congolaise » explique Déogratias Buuma, coordonnateur de APC.

Les organisateurs, ensemble avec les participants, développent cette pratique-théorie pour répondre aux inadéquations actuelles développées pour accéder à la ressource foncière. Des outils qui sont déconnectés ou en inadéquation avec l’actuelle loi foncière.

Dans cet angle, ces assises sont organisées pour que les auteurs développent des politiques foncières qui répondent aux besoins actuels de la population congolaise et aussi à tout ce qui est de la prescription nationale et internationale en ce qui est des lois foncières

Pour cette première journée, les différents partenaires intervenants ont présenté leurs propositions et la deuxième journée sera consacrée aux travaux en groupe pour qu’au troisième et dernier jour tous les participants aient en commun un plan de la politique nationale foncière qui sera adapté aux besoins de la population congolaise.

Les assises se tiennent dans la salle de réunion de l’hôtel Panorama de Bukavu et dureront trois jours.

Bertin Bulonza

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )