Pertes d’épargnes dans les COOPEC : le député Justin Mastaki affirme avoir exposé le problème à Jeannine Mabunda

Profitant de l’occasion à laquelle tous les députés du Sud-Kivu ont été reçus par la présidente de l’Assemblée Nationale pour lui parler des problèmes majeurs qui affectent leurs populations, le professeur Namegabe Mastaki Justin, élu de la ville de Bukavu a plaidé pour les victimes de l’escroquerie et pertes d’épargnes dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu. C’est ce qu’il annonce dans un message partagé sur les réseaux sociaux.

«J’ai saisi cette opportunité pour attirer l’attention de l’Assemblée Nationale, via sa Présidente, sur la perte des épargnes dans les COOPEC qui ont foisonné notamment dans les deux provinces du Nord et du Sud-Kivu. Cette perte des épargnes de nos populations est survenue suite à la faillite de certaines Coopératives d’Epargne et des Crédits et banques et à la crise financière que ces institutions ont connue et qui perdure toujours. J’ai expliqué à Madame la Présidente de l’Assemblée Nationale que les difficultés que traversent ces établissements de crédit ont été causées notamment par la mauvaise gestion, les détournements de fonds, l’enrichissement illicite des promoteurs et gestionnaires, le clientélisme, le népotisme» nous dit-il

Le député Mastaki a donc saisi cette opportunité pour aussi demander que toutes les personnes qui de prêt ou de loin était impliquée dans la faillite de ces institutions financières soient déférées devant les instances judiciaires une fois la responsabilité est prouvée.

Puisque ces pertes qui s’élèvent à des millions des dollars ont laissé des centaines de petits épargnants, de petits commerçants, dans la misère la plus criante. Il a aussi sollicité le soutient et l’accompagnement de la présidente dans cette démarche. Celle ci a été réceptive et ne s’est pas opposée à la proposition du député de la mise en place d’une commission d’enquête.

«J’ai déclaré à la Présidente Mabunda qu’il est scandaleux et inadmissible que les promoteurs et gestionnaires véreux, qui ont trempé dans les malversations financières, puissent à continuer à vivre dans l’impunité et à narguer les pauvres épargnants ! A cet égard, j’ai demandé à la Présidente Mabunda de me soutenir dans la démarche consistant à obtenir de l’Assemblée Nationale, la mise en place d’une Commission d’enquête parlementaire qui aura pour mission d’investiguer et d’établir les responsabilités à tous les niveaux.» a-t-il renchéri.

Les députés du Sud-Kivu ont aussi rencontré le premier ministre Ilunga et lui ont égalent parlé de cette question pour que le gouvernement qui sort bientôt trouvé comment se pencher sur cette question qui a appauvri plusieurs familles dans les deux provinces.

Le prof Mastaki a quand à lui solliciter une audience avec le Directeur de la Banque Centrale lui en tant qu’organe de contrôle de toutes les institutions financières qui exercent en République Démocratique du Congo.

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )