Nord-Kivu: qui est Prisca Luanda, la patronne du portefeuille des sports et loisirs, Education, Poste et Télécommunications?

Pour la première fois de son histoire, le ministère provincial des sports et loisirs au Nord-Kivu sera dirigé par une femme.

Il s’agit de madame Prisca Luanda Kamala qui non seulement va s’occuper de ce ministère mais aussi celui de l’éducation, poste et télécommunications et initiation aux Nouvelles Technologies de l’Information.

Cadre de l’Union pour la Nation congolaise, Fédération du Nord-Kivu depuis 2010, la jeune femme politique est née dans les années 80.

Elle a fait ses études primaires à l’école primaire Mauwa de Goma où elle a obtenu son certificat des fins d’études primaire avant de finir son cursus secondaire au collège Mwanga de Goma devenu aujourd’hui Institut Mwanga d’abord aux Cycles d’orientation et après en section littéraire où elle obtiendra son diplôme d’État.

En 2008, elle finit à l’Université Libre des pays des Grands-lacs  »ULPG-Goma » réputée parmi les meilleures universités en République Démocratique du Congo.

A l’ULPGL-Goma, madame Prisca Luanda y obtient sa licence en Droit Privé et Judiciaire. Elle a un Master en droits des assurances.

Depuis, elle est avocate au barreau du Nord-Kivu.

Enseignante à l’Université Libre des pays des Grands-lacs depuis l’année 2010, cette avocate de carrière est aussi membre de plusieurs organisations des droits de l’homme œuvrant au Nord-Kivu.

C’est par exemple l’Association des Jeunes Avocats pour un Leadership Integral, Dynamique des Femmes Juristes, Young Women’s Christian Association, L’association des Femmes avocates du Nord-Kivu et bien d’autres.

Prisca Luanda, a, durant sa vie estudiantine et professionnelle bénéficié de plusieurs formations dans différents domaines de la vie.

C’est finalement sur elle que Vital Kamerhe a jeté son dévolu pour représenter son parti dans le gouvernement Kasivita.

Issue de la communauté Hunde du Nord-Kivu, elle va aider le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita à remplir les différentes tâches au niveau de la province, surtout dans un domaine qui a encore beaucoup à faire.

Kasivita aurait trouvé en elle une femme « compétente à la fois courageuse et ambitieuse » explique un proche de son parti.

Une tâche lourde mais pas du tout difficile attend cette dame qui intègre pour la première fois de son histoire un gouvernement provincial après autant dans l’opposition aux côtés de son président national Vital Kamerhe.

En matière des sports par exemple, elle aura comme défi d’implanter et activer toutes les disciplines sportives sur toute l’étendue de la province; l’accompagnement physique, moral et matériel des athlètes dans toutes les compétitions sportives tant au niveau local, national et international mais aussi la construction et la réhabilitation des infrastructures sportives devenues aujourd’hui un problème au niveau de la province.

-Au ministère de l’éducation, elle aura sans doute l’obligation de matérialiser le projet du chef de l’État avec l’accompagnement du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita ; celle de rendre effective la gratuité de l’enseignement à l’école primaire.

Elle doit également lutter pour que les enseignants considérés comme nouvelles unités se retrouvent sur les listes de paie en province.

Dans le portefeuille de poste et télécommunications, initiations aux  nouvelles technologies de l’information, la ministre Prisca Luanda sera obligée de batailler fort pour faire entendre la voix des consommateurs des réseaux de Télécommunications. Ce sera peut-être aussi le temps de penser à ressuscité la poste congolaise dans sa province, qui est quasi inexistante.

Plusieurs fronts qu’elle va devoir diriger et convaincre l’opinion publique qui attend d’elle un travail de qualité !

Richard Mashauri Nkalirwa, depuis Goma

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )